Les nouvelles technologies à la rescousse des petits agriculteurs africains

0

Les petits agriculteurs d’Afrique peuvent pousser un ouf de soulagement. En effet, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) travaille depuis quelques années sur le développement de technologies numériques et encourage leur utilisation par le biais de SMS ou encore d’applications mobiles sur tout le continent africain, à commencer par le Sénégal et le Rwanda.

A Tambacounda, à 450 km au sud-est de Dakar, au Sénégal, ces applications agricoles contribuent à transformer le secteur agricole du pays et à améliorer les moyens d’existence des agriculteurs.

Pour rappel, le Département de l’agriculture et de la protection des consommateurs (AG) de la FAO s’efforce de renforcer la contribution de l’agriculture à la réduction de la faim et de la pauvreté tout en préservant la base de ressources naturelles et l’environnement. En collaboration avec des partenaires, le Département traite de façon holistique les différentes questions qui ont une incidence sur l’alimentation, de la ferme à la table, notamment : l’amélioration de la production; la gestion et la conservation des plantes cultivées et des animaux d’élevage; la prévention et la lutte contre les ravageurs et les maladies des plantes et des animaux; la sécurité sanitaire et la qualité des aliments; et la recherche et la vulgarisation agricoles.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here