Abidjan (Côte d’Ivoire) accueille la 77ème réunion plénière d’ICAC

0

La 77ème Plénière du Comité Consultatif International du Coton (ICAC) est ouverte, le 03 décembre 2018  au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan en Côte d’Ivoire autour des défis de solutions innovantes et durables dans la filière.

Elle a rassemblé jusqu’au 6 décembre dernier, plus de 400 participants issus du secteur privé et publique autour du thème « Défis du coton : Solutions innovantes et durables ».

L’évènement a permis aux différentes parties prenantes de la filière cotonnière mondiale de mettre en lumière les nombreuses contraintes vécues par les pays producteurs comme le changement climatique et les déficits hydriques qui y sont associés.

Rappelant le thème de cette 77ème Réunion plénière « Défis du coton : solutions innovantes et durables », Mamadou Sangafowa Coulibaly, ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, a expliqué qu’il est essentiel de mettre à la disposition des populations, et notamment des jeunes, des techniques innovantes de production qui permettent de créer les conditions de productivité et de compétitivité pour rendre l’exploitation agricole et en particulier cotonnière rentable et créatrice de richesse permettant de lutter contre la pauvreté en milieu rural et les migrations des jeunes au-delà de la méditerranée au péril de leur vie.

Il occupe près de 120 000 cotonculteurs et fait vivre près de 3,5 millions de personnes, a expliqué Mamadou Sangafowa Coulibaly. En 2017-2018, la production coton graine était de 413 000 tonnes, classant la Côte d’Ivoire au 4ième rang des pays africains producteurs en termes de volume, a-t-il relevé. Poursuivant, le ministre a indiqué qu’avec la mise en œuvre de la réforme adoptée en 2013, visant à consolider les différents acquis des appuis variés et multiformes apportés à la filière Coton, l’on enregistre une amélioration des rendements et la qualité du Coton.

La réunion a été également l’occasion pour les pays africains producteurs, d’échanger sur les expériences avec les pays avancés notamment sur le plan de l’amélioration de la productivité et de bénéficier de conseils dans leur approche de promotion de la filière coton.

Il faut noter que la Côte d’Ivoire, quatrième producteur africain de coton a adhéré à l’ICAC en 1973. Ledit comité a été fondé en 1939 et fédère 29 pays et organisations internationales actives dans la production, la consommation et le négoce. 

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here