Accès à l’eau potable et à l’électricité : la BIDC vole au secours du Bénin

0

La Banque d’investissement et de développement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) a accordé deux prêts au Bénin, l’un pour financer les projets de construction d’adduction d’eau villageoise (Aev), l’autre pour le raccordement du réseau électrique dans plusieurs localités rurales. La cérémonie de signature des accords de prêts a eu lieu, ce mercredi 19 décembre 2018, à Cotonou dans la salle de conférence du ministère de l’Economie et des Finances entre le ministre béninois en charge de l’Économie et des finances, Romuald Wadagni et le président de la Banque, Bachir Maman Ifo, en présence d’autres membres du gouvernement béninois ainsi que de hauts fonctionnaires la BIDC.

Dans le détail, des sources officielles précisent que les fonds devraient servir à financer la réalisation de projets hydrauliques et dans le secteur de l’électricité. Ainsi, le premier accord, d’un montant de 23,8 milliards de francs CFA, est destiné à financer 44 projets d’adduction d’eau villageoise (AEV). La Banque a expliqué que ces projets permettront de fournir de l’eau potable à plus de 200 000 personnes. Quant au second accord de prêt, il porte sur une enveloppe de 18,2 milliards de francs CFA, laquelle vise à financer la mise en œuvre d’un projet d’alimentation en électricité dans 11 départements pour fournir de l’énergie à 100 localités du Bénin.

« Pour terminer l’année, on n’aurait pas rêvé mieux », a commenté le ministre Wadagni lors de la signature des accords.

Quant à l’énergie, Romuald Wadagni souligne qu’au-delà d’apporter la lumière aux populations agricoles, c’est aussi offrir la capacité aux exploitants agricoles de pouvoir développer de petites unités de transformation des produits. C’est aussi régler définitivement les déficits en énergie rurale et contribuer en conséquence à la croissance globale du Bénin en réglant l’un des handicaps au développement.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here