SIA 2019 : les start-up africaines en quête de partenaires de confiance

0

Les rideaux sont tombés sur le Salon International de l’Agriculture (SIA) de Paris le dimanche 3 mars 2019. Ouvert le 23 février dernier, le SIA a permis à l’innovation africaine de chercher des partenaires de confiance. C’est dans cette optique que la Ferme Digitale, une association qui promeut l’innovation et le numérique dans l’agriculture, a reçu, sur son stand, dix start-up africains œuvrant pour l’agriculture et l’alimentation de demain. En termes clairs, l’association Digital Africa initiée par l’Agence Française de Développement (AFD), a réuni une dizaine de start-up africaines innovantes lors de cet événement alors que « les valeurs défendues par ces start-up sont les mêmes ».

Invitée par Digital Africa, elles misent sur le numérique pour renouveler le secteur, mais doivent encore gagner la confiance des acteurs du monde rural. L’AFD lance Digital Africa, une plate-forme d’appui à l’innovation en Afrique. Plus que de débloquer des financements pour les jeunes pousses, il s’agit de créer un écosystème favorable aux entrepreneurs du numérique… Une sorte d’incubateur de startup.

L’Afrique dispose d’un petit coin de verdure et de technologie, cette semaine au Salon International de l’Agriculture de Paris, autour de Digital Africa, une association de soutien à l’entrepreneuriat innovant impulsée par l’Agence Française de Développement. Une dizaine de start-up actives dans le monde agricole africain sont venues présenter leurs solutions et chercher des partenaires pour, à terme, gagner la confiance des décideurs et des agriculteurs du continent.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here