Le Fonds vert pour le climat finance la lutte contre le changement climatique en Côte d’Ivoire

0

La lutte contre le changement climatique en Côte d’Ivoire est une affaire de tous. C’est dans cette optique que le gouvernement ivoirien a bénéficié d’une enveloppe d’environ 1,4 milliard FCFA du Fonds vert pour le climat pour faire face aux effets des changements climatiques dans le pays.

D’après le Pr Joseph Séka Séka, ministre de l’Environnement du Développement durable, ce financement entre dans le cadre du processus d’un plan d’adaptation qui vise à « renforcer l’intégration et l’adaptation aux changements climatiques dans la planification du développement en Côte d’Ivoire soumis depuis le 24 juillet 2017 ».

M. Séka Séka s’exprimait lors d’une cérémonie de restitution nationale de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP 24 (24ème conférence des parties à la convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques qui s’est tenue du 02 au 15 décembre 2018 à Katowice en Pologne).

Cette restitution de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP24 de Katowice vise l’appropriation par les parties prenantes nationales des conclusions de cette conférence sur le climat. « La participation de la Côte d’Ivoire à cette COP24 a été plus qu’enrichissante malgré les conditions parfois difficiles dans les lesquelles tous les participants ont travaillé sans relâche pour la réussite de notre participation.», a estimé Pr Séka Séka avant de formuler des recommandations pour améliorer la participation de la Côte d’Ivoire aux prochaines COP.

Rappelons qu’en juin 2011, la Côte d’Ivoire a adhéré à la stratégie internationale pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et de la dégradation de forêts (REDD+), qui vise à lutter contre la déforestation et les changements climatiques.  

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here