Cameroun : le REAMOOC se penche sur la production du MOOC en Afrique subsaharien

0

« Produire un MOOC en Afrique subsaharien : méthodes et enjeux ». Tel est le thème du second colloque organisé lors du 4ème  comité de pilotage du projet baptisé : Réseau africain de développement de MOOC pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur (REAMOOC) qui s’est tenu du 26 février au 1er mars 2019 à l’Université de Yaoundé 1 au Cameroun. Il a rassemblé les membres du consortium du projet.

La journée du 26 février 2019 a été consacrée au deuxième colloque organisé dans le cadre du projet. Il a porté sur le thème « Produire un MOOC en Afrique subsaharienne : méthodes et enjeux » et a rassemblé plus de 100 participants. Un premier colloque avait été organisé à Bruxelles (Belgique) en janvier 2018 sur le thème « L’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne : de la stratégie au terrain ». Cet événement avait pour but d’encourager le dialogue entre les parties prenantes de l’innovation pédagogique en Afrique subsaharienne.

Le colloque a pour objectif principal  de permettre un retour réflexif sur les activités déjà accomplies et  d’échanger autour des premiers résultats produits par le projet.

Il s’agit également : de transmettre ces résultats aux enseignants et conseillers technopédagogiques intéressés par l’innovation pédagogique et les cours en ligne, de mesurer l’intérêt que représente ce type de formation innovante et continue pour le monde de l’entreprise.

Placé sous le haut patronage du Recteur de l’Université de Yaoundé 1, ce colloque a permis aux partenaires du projet de diffuser largement les résultats de la première année du projet, de partager les expériences et d’échanger les bonnes pratiques développées au sein des équipes de chaque institution partenaire impliquée.

Des études ont été notamment menées auprès d’enseignants, d’étudiants et d’entreprises. Les résultats font apparaitre que malgré les obstacles techniques et logistiques, le développement de formations courtes en ligne répond effectivement aux besoins exprimés d’une part, par le tissu socio-économique camerounais et sénégalais, d’autre part, par le contexte académique universitaire ou de la formation professionnelle en général.

Les trois journées suivantes ont été consacrées au comité de pilotage qui a réuni l’ensemble des membres du consortium de REAMOOC à l’École Normale Supérieur Polytechnique de Yaoundé 1.  Les participants ont échangé sur les avancées du projet et planifié la mise en œuvre des activités à venir, notamment la diffusion des premiers MOOC.

En conclusion, ce colloque sur la production de MOOC en Afrique subsaharienne est intervenu à la phase charnière entre deux étapes clés : celle de la scénarisation pédagogique et celle, plus technique, de la production.

Moctar FICOU / VivAfrik                

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here