Mozambique : après Beira, Dondo reçoit de l’aide

0

Beira, ville particulièrement touchée par le passage du cyclone Idai et située dans le centre du Mozambique, dans la province de Sofala a reçu une aide alimentaire. Mais ce n’est pas la seule localité du pays qui soutenue. En effet, un camion chargé de nourriture, de médicaments et même de carburant a débarqué à Dondo. Les habitants de cette ville côtière du centre du Mozambique reçoivent leur première aide dix jours après le passage du cyclone Idai. Alors que le gouvernement et les agences humanitaires internationales sont débordés, c’est une compagnie pétrolière locale qui a affrété ce camion.  

« Nous donnons beaucoup de valeur à l’aide que nous recevons ici. Nous sommes reconnaissants parce qu’elle va satisfaire nos besoins, parce que la plupart des personnes ici souffraient », lance Jaime Colaco, une résidente de 25 ans.

Les habitants de Dondo ont un besoin vital de ces vivres. Le cyclone Idai a fait plus que dévaster la région et causé la mort d’une centaine de personnes. La dépression a anéanti les efforts des communautés villageoises qui vivent d’agriculture. Et déjà, rode le spectre de la famine.

« La nourriture est difficile. Nous n’avons rien, la terre ne nous donne rien témoigne un habitant. Comme vous pouvez le constater, le manioc est déjà en train de pourrir, le maïs ne sèche pas. Il est déjà perdu. C’est la famine ici. »

Le Mozambique est en général exposé aux épisodes de famine notamment du fait des sécheresses. La montée des eaux consécutives au cyclone du 14 mars pourrait à nouveau plonger le pays dans une grave crise alimentaire.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here