Des inondations et glissements de terrain endeuillent l’Afrique du Sud

0

D’importantes précipitations ont provoqué de graves inondations dans plusieurs régions d’Afrique du Sud. Depuis dimanche 21 avril 2019, ce sont plus de 120 millimètres de pluie qui sont tombés dans la région de Bloemfontein (360 kilomètres au sud-ouest de Johannesburg et de Pretoria), capitale de la province de l’État-Libre, la province centrale de l’Afrique du Sud. Un cumul impressionnant comparé aux 55 millimètres de précipitations que reçoit la ville en moyenne au mois de novembre.

Au moins 33 personnes ont été tuées mardi 23 avril par ces pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain à Durban et dans sa province, sur la côte est de l’Afrique du Sud, ont annoncé les autorités.

« Les fortes pluies ont fait 33 morts », a déclaré Mme Nomusa Dube-Ncube, ministre de la province du KwaZulu-Natal, dont Durban est la principale métropole. Dix enfants sont portés disparus à Durban et 42 personnes ont été blessés, a-t-elle ajouté. Parmi les morts figure un bébé de six mois et un enfant d’une dizaine d’années. Au moins 145 personnes ont été déplacées par les inondations, précise pour sa part le gouvernement.

De nombreuses infrastructures ont été détruites par ces précipitations qui ont inondées de nombreuses zones. La ville de Bloemfontein se situe à 1 400 m d’altitude. En conséquence, les précipitations se sont transformées en torrents endommageant les routes et les écoles. Selon les autorités locales, plus de 260 habitations seraient endommagées.

En plus de maisons écroulées et de routes inondées, des conduites d’évacuation d’eau sont bouchées et des pylones électriques sont tombés.

Des renforts militaires ont été envoyés en soutien aux services de secours dans certaines zones particulièrement touchées par les pluies.

Les précipitations ont touché durant le week-end et la nuit de lundi à mardi tout le sud et l’est de l’Afrique du Sud.

Les services météorologiques sud-africains ont averti de la poursuite jusqu’à mercredi de cette épisode de précipitations, pouvant notamment affecter les axes routiers et les ponts situés dans les zones les plus basses du pays.

Certaines zones d’Afrique du Sud subissent encore les conséquences du passage de la dépression venue de l’ouest et associée à un système très creux. La province de Western Cape, dans le sud du pays, est encore touchée par de fortes précipitations. Mercredi, plus de 55 millimètres ont été relevés dans certaines localités en moins de 24 heures.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here