Mauritanie-Sénégal : les investissements énergétiques et pétroliers atteindrait 40 milliards $

0

La Mauritanie et le Sénégal s’apprêtent à exploiter le champ gazier « Hmeyime-grande tortue », découvert à la frontière entre ces deux pays. Un exercice qui exige la mobilisation des moyens conséquents. Selon le conseil britannique pour les industries énergétiques, les investissements dans les secteurs de l’énergie et du pétrole en Mauritanie et au Sénégal atteindront, lors des 5 prochaines années, 40 milliards de dollars.

Si l’on se fie aux estimations du rapport du conseil britannique pour les industries énergétiques, le volume de ces investissements pourra atteindre 1OO milliards $ en 2030.

Le champ gazier « Hmeyime-grande tortue », découvert à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal ces dernières années, est le plus important dans la zone ouest africaine avec une réserve de 450 milliards de mètres cubes.

A signaler que les deux pays avaient signé, fin 2018, un accord définitif annonçant l’investissement dans ce grand champ gazier à Nouakchott en présence des présidents mauritanien et sénégalais, Mohamed O. Abdel Aziz et Macky Sall.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here