La SNIM finance la couverture sociale du personnel en Mauritanie

0

Les dirigeants de la Société nationale industrielle et minière (SNIM) de la Mauritanie a profité des négociations en cours avec les délégués du personnel concernant la plateforme revendicative des travailleurs, mardi 15 mai 2019, pour annoncer la mobilisation d’un financement estimé à 600 millions MRU au profit de la couverture sociale cette année 2019.

Ces négociations sur la plateforme revendicative du personnel font suite au dépôt, auprès de la direction des ressources humaines, d’un avis de grève dans les 10 prochains jours si leurs doléances n’étaient pas satisfaites. La goutte d’eau qui fait déborder le vase n’est rien d’autre que la sortie ratée de l’administrateur directeur général de la société, Hassena O. Ely. Ce dernier avait confiait aux délégués du personnel que la société était incapable présentement d’octroyer des indemnités sauf à certaines catégories de travailleurs de S4 à M1.

Pour rappel, les travailleurs de la Société nationale industrielle et minière de la Mauritanie avaient observé, mercredi 8 mai dernier, un arrêt de travail de 24 heures afin d’alerter les responsables de la société sur leurs exigences de voir leurs doléances satisfaites.

Un coup réussit puisque, cette grève avait ralenti considérablement les activités de la société qui a dû recourir aux occasionnels et aux retraités pour assurer le travail sur les sites d’extraction de minerais. Les rotations du train ont connu également un coup d’arrêt car le personnel y travaillant avait décidé de se joindre au mouvement de grève.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here