Électrification de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel : la BM injecte 224 millions USD

0

Les autorités de la Banque mondiale (BM) ont approuvé un financement estimé à 224,7 millions de dollars afin de financer la réalisation des projets d’électrification dans 19 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Si l’on se fie à l’institution financière mondiale, ce financement a été fait sous forme de crédit et de subvention d’une valeur totale de 150 millions de dollars au profit du projet régional d’électrification off-grid (ROGEP). 74,7 millions de dollars supplémentaires ont aussi été alloués sous forme de subvention au Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (ECREEE), afin d’étendre le déploiement des solutions solaires domestiques dans la région ouest-africaine, rapportent des médias locaux.

A travers cette initiative, le ROGEP vise à améliorer l’accès à l’énergie des populations par le biais du déploiement harmonisé dans la région de systèmes solaires domestiques. Le projet a pour ambition d’assurer un accès à l’énergie à environ 1,7 million de personnes.

« Jusqu’ici, seuls 3% des ménages de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel se servent des installations solaires domestiques alors que 208 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité dans la région. Ce projet assistera les décideurs dans l’abaissement des barrières afin de permettre la création d’un marché régional pour ce type d’équipements essentiels dans la réduction de la pauvreté énergétique dans la région », a expliqué le directeur de la Coordination pour l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, Rachid Benmessaoud.

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, la République centrafricaine, le Sénégal, la Sierra Leone, le Tchad et le Togo sont les pays ciblés et qui bénéficieront les retombés de ce projet.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here