Vestas retenue pour construire le parc éolien de Wesley-Ciskei (Afrique du Sud)

0

C’est désormais officiel. La société danoise Vestas Wind Systems a été choisie par l’entreprise EDF Renewables, une filiale d’Électricité de France (EDF) pour construire le parc éolien de Wesley-Ciskei, situé près de la ville de Peddie, dans la Province du Cap-Oriental. La future infrastructure va fournir 34,5 MW au réseau de l’entreprise publique sud-africaine Eskom.

C’est dans cette optique que l’entreprise danoise a signé un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) avec EDF Renewables, la filiale d’Électricité de France (EDF) qui intervient en Afrique du Sud en tant que producteur indépendant d’électricité (IPP).

Cette initiative entre dans le cadre du Programme d’approvisionnement en énergies renouvelables de l’Afrique du Sud (REIPPP). Il s’agit d’un programme dont l’objectif est d’encourager les producteurs indépendants d’énergies (IPP) renouvelables, à investir dans la nation arc-en-ciel.

Donnant plus de détails, Vestas indique : « EDF Renewables prévoit de lancer son projet avant la fin de l’année 2019. Vestas commencera alors la préparation du terrain en vue de l’installation, d’ici au début du premier semestre de l’année 2020, de 10 éoliennes munies de turbines V126. Chaque turbine produira 3,45 MW. Elles tourneront grâce à des pales légères permettant ainsi de fournir l’électricité dans les zones où il y a peu de vent ».

Vestas assurera également l’ensemble des travaux de génie civil, c’est-à-dire des fondations jusqu’à l’installation du mât qui porte la turbine et les pales. Les éoliennes seront équipées du système VestasOnline Business SCADA qui permet le suivi à distance de la production électrique du parc. Après la livraison du chantier prévu pour le second semestre de 2020, Vesta entamera le contrat de maintenance du parc éolien Wesley-Ciskei.

Pour sa part, EDF indique que « le projet éolien de Wesley-Ciskei revêt une grande importance pour la province du Cap-Oriental. C’est le premier et le seul projet d’énergie éolienne situé dans une ancienne région de la province du Cap-Oriental, bien que cette région représente près de 40 % de la masse terrestre de la province et abrite 60 % de la population de la province ». La société a déjà signé un contrat d’achat d’électricité (CAE) avec l’entreprise publique sud-africaine Eskom.

Vestas travaille en outre avec plusieurs autres IPP, toujours dans le cadre du REIPPP. C’est le cas d’Enel Green Power, la filiale énergies renouvelables de l’entreprise italienne Enel qui s’occupe des projets éoliens de Karusa et Soetwater (294 MW) dans la province du Cap-Occidental.      

Moctar FICOU / VivAfrik             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here