Sénégal : pour Abdou Karim Sall, « les grands équilibres écologiques sont sérieusement affectés »

0

Le ministre Sénégalais de l’Environnement et du Développement durable qui a installé Aly Haïdar dans ses fonctions de Directeur général de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte a profité de cette cérémonie pour alerter qu’« aujourd’hui, les grands équilibres écologiques sont sérieusement affectés ». Abdou Karim Sall s’est aussi félicité du choix porté sur l’écologiste pour diriger ladite agence, surtout que pour lui, l’attente des populations reste entière. « Le contexte économique et social justifie l’essentiel de votre action qui s’inscrira dans le cadre du PSE vert », rappelle le ministre.

« Aujourd’hui, les grands équilibres écologiques sont sérieusement affectés, les pressions anthropiques ont mené à une désertification et une dégradation des terres assez poussée », ajoute Abdou Karim Sall qui révèle dans la même foulée que « des études ont montré que chaque année, de par la dégradation et la déforestation, nous perdrons 40 000 hectares de terre et que seuls 20 000 hectares seront restaurés à travers la forestation et la reforestation ».

C’est dans ce contexte que, les pays sahélo-sahariens, pour lutter contre la paupérisation, la migration ou même la radicalisation des populations des régions impactées, ont trouvé nécessaire de lancer l’initiative de la Grande muraille verte qui doit traverser 11 pays pour 11,7 millions d’hectares.

Moctar FICOU / VivAfrik   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here