COP25 : les jeunes activistes à la rescousse de Greta Thunberg dans son combat

0

La conférence internationale sur le climat, ou la 25ème Conférence des Parties (COP25) ouverte à Madrid en Espagne le 2 décembre 2019 et qui doit se poursuivre jusqu’au 13 décembre prochain a connu une nouvelle tournure hier.

En effet, la jeune vedette mondiale du climat, Greta Thunberg a animé lundi 9 décembre 2019 sa conférence de presse à la 25ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) à Madrid. Plusieurs jeunes militants venus des Îles Marshall, des Philippines ou d’Ouganda ont pris la parole.

Dès l’entame de son propos, la jeune Suédoise l’a annoncé d’emblée ; elle ne parlera pas, elle préfère laisser la place à d’autres. « C’est notre devoir moral de profiter de cette attention médiatique et donner la parole à ceux qui ont besoin de raconter leurs histoires », a soutenu Greta Thunberg.

Les jeunes activistes ont soit d’une « justice climatique ». Ces militants pro-climat sont venus des quatre coins de la planète pour témoigner à la COP25. Carlon Zachhras vit sur les Iles Marshall. « J’habite à 2 mètres seulement au-dessus du niveau de la mer. Avec le changement climatique nous risquons de perdre notre culture. C’est pourquoi nous avons créé une alliance de la jeunesse pour que nos leaders luttent contre le changement climatique. »

« Combien de vies devons-nous encore perdre, pour que le monde agisse enfin ! Quelles tempêtes, ou inondations l’Afrique doit-elle encore subir pour que la justice climatique soit enfin à l’ordre du jour ! », s’est exclamée Hilda Flavia Nakabuye, une jeune militante venue de l’Ouganda.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here