CES de Las Vegas 2020 : la mobilité urbaine se réinvente au salon de l’électronique

0

CES 2020 Vélos ou motos connectés, voitures d’un genre nouveau… les mobilités douces appuient sur l’accélérateur au salon Consumer Electronics Show, du 7 au 10 janvier à Las Vegas. Contact pour le Consumer Electronics Show (CES), le plus grand salon mondial de l’électronique, qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier. A côté des téléviseurs 8 K dernier cri ou de la crème des nouveaux  casques audio, les transports de demain prennent chaque année une place plus importante dans les allées du salon. Et de nombreux exposants y dévoilent leurs solutions autour des mobilités douces. Un vélo cargo électrique solaire offrant jusqu’à 100 km d’autonomie. Présenté par la start-up française Wello, le vélo cargo à trois roues nommé Family peut embarquer un pilote, ainsi qu’un passager adulte ou deux enfants. Ses batteries se rechargent soit sur secteur, soit à l’énergie solaire. On imagine que dans nos contrées nuageuses, le solaire ne pourra constituer qu’un complément de recharge. N’empêche: Wello annonce pour son vélo une autonomie jusqu’à 60 km par jour et jusqu’à 100 km avec l’appoint du solaire. Bon point: cette monture est assemblée en chantier d’insertion. Reste à l’essayer: pesant près de 80 kg (pour 225 x 85 x 175 cm), ce bicloune de nouvelle génération est un vrai poids lourd… On pourra en passer commande dès cette année. Des lunettes connectées pour cycliste avec affichage tête haute La start-up française Cosmo Connected profite de son quatrième CES à Las Vegas pour présenter ses lunettes connectées pour cyclistes. Particularité : elles disposent d’un affichage dit « tête haute » avec, en surimpression devant les yeux de l’utilisateur, les mentions de sa vitesse, de la distance parcourue ou du trajet à suivre. Cette innovation est déclinée sous forme de lunettes (250 euros), mais aussi sous forme de casque connecté (299 euros). Celui dispose en outre d’un détecteur de mouvements qui conditionne automatiquement l’allumage d’un feu Stop à l’arrière du casque en cas de ralentissement et de freinage, lit-on à 20minutes.fr.

CES 2020 : quatre innovations intrigantes au salon de l’électronique de Las Vegas

Le Consumer Electronic Show est l’occasion pour les constructeurs de dévoiler des prototypes ou des produits appelés à sortir dans l’année. Tour d’horizon des premières annonces. Les portes du Consumer Electronic Show (CES) ont ouvert mardi 7 janvier 2020 aux alentours de 19 heures, heure de Paris, ou sur les horloges gigantesques de Las Vegas, 10 heures du matin. Nous avons parcouru les travées du plus grand salon de l’électronique mondial à la recherche d’innovations qui sortent de l’ordinaire, car le CES est un lieu privilégié pour découvrir des idées rafraîchissantes ou fantaisistes d’ordinateurs, télévisions et autres appareils électroniques. Voici un premier aperçu du cru 2020 du CES, dont les innovations finiront pour la plupart aux oubliettes, mais dont certaines infuseront dans les appareils électroniques de demain. Thinkpad X1 Fold : un PC portable à écran pliable ; le Lenovo Thinkpad X1 Fold est doté d’un écran souple qui se plie en deux ; le Lenovo Thinkpad X1 Fold est doté d’un écran souple qui se plie en deux. Cette tablette Windows se plie en deux grâce à son écran flexible équipé d’une technologie Oled souple. Une fois plié, l’écran est bien abrité à l’intérieur de l’appareil, ce qui est rassurant car la technologie des écrans souple est jeune, et sa solidité est sujette à caution. La conception du Thinkpad X1 Fold n’est pas sans rappeler celle du smartphone pliable de Samsung, le Galaxy Fold, mais le Thinkpad de Lenovo est beaucoup plus grand. Ouvert, il mesure environ la taille d’un ordinateur 13 pouces, et fermé, celle d’une petite tablette. Nous avons pu le prendre en main, et nous l’avons trouvé assez lourd, et plutôt épais. Mais une fois replié, il a le mérite d’occuper une place très modeste comparable à celle d’un grand roman. Le X1 Fold est fourni avec un clavier séparé très étroit, qu’on peut placer devant l’écran, ou poser sur son écran replié : il cache alors la moitié de l’affichage. Contrairement aux divers prototypes d’ordinateurs pliables dévoilés au CES, le X1 Fold doit être commercialisé – d’ici à mi-2020. Comptez environ 2 500 euros, indique lemonde.fr.

Sero : une télévision pivotante

Cette télévision Samsung est motorisée : on peut la basculer à tout moment à la verticale pour afficher, par exemple, un portrait en hauteur. La Sero se branche à un smartphone par liaison sans fil Bluetooth : son écran affiche alors la même chose que le mobile. Lorsqu’on fait défiler les photos du smartphone, la télé adopte automatiquement la bonne orientation, cliché par cliché. L’utilité d’un affichage à la verticale ne sautera pas aux yeux de tout le monde, mais certains mordus de réseaux sociaux comme TikTok trouveront peut-être l’idée intéressante, comme certains grands amateurs de portraits ou de selfies. Encore faut-t-il avoir les moyens de s’offrir la Sero, qui sera commercialisée, en avril, aux alentours de 1 500 euros, un tarif salé pour un écran 43 pouces. MSI MEG Aegis Ti5 : un PC de jeu évocateur. Le dessin de cet ordinateur ne laissera personne indifférent. On peut y lire, un peu comme dans les nuages, ce que notre inspiration nous souffle : le profil d’un alien ou le visage d’un robot Transformer par exemple. Selon un porte-parole du fabricant MSI, son créateur aurait trouvé son inspiration dans le dessin d’une moto. Celui-ci a logé un compteur rond en plein cœur de la façade de l’ordinateur, pour afficher des informations comme la température du processeur, indication utile lorsqu’on pousse un PC de jeu dans ses retranchements. Ce compteur rond est entouré d’une molette qu’on peut faire tourner pour déclencher, par exemple, l’éclairage multicolore dont est équipé ce PC, comme beaucoup d’ordinateurs destinés aux joueurs. Le MSI MEG Aegis Ti5 devrait être commercialisé dans le courant de l’année à un prix dépassant les 3 000 euros. Asus Zephyrus G14 : un portable lumineux. La façade arrière de cet ordinateur est dotée d’un affichage lumineux constitué de plus de mille petites diodes blanches, qui paraissent parfaitement dans leur environnement au milieu des enseignes lumineuses de Las Vegas, la ville scintillante où se tient le CES. Ces diodes forment un nuage de petits points lumineux, qui peut diffuser un texte, des graphiques, une image, ou même une représentation animée de la musique diffusée par le PC. L’Asus Zephyrus G14, à la personnalité si extravertie, sera commercialisé dans le courant de l’année, à un prix indéfini, ajoute le média français.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here