Afrique subsaharienne : la BAD octroie 20 millions $ au fonds Metier pour les projets d’énergie renouvelable

0

Le fonds dédié aux énergies propres en Afrique, baptisé Metier Sustainable Capital International Fund II va bénéficier un financement de 20 millions $ (11, 73 milliards FCFA) de la Banque africaine de développement (BAD). L’institution financière africaine a approuvé lundi 7 janvier 2020 cet investissement au profit du gestionnaire de fonds spécialisé dans les projets d’énergies renouvelables et d’infrastructures en Afrique subsaharienne. Mieux, ce financement sera est destiné au développement de projets de mise en place d’infrastructures d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique dans cette partie de l’Afrique.

Il contribuera notamment à la mise en place de 178,5 MW de capacité additionnelle à usage commercial et résidentiel. Ce faisant, l’institution financière entend également créer des opportunités pour le traitement industriel des eaux usées et la production d’énergie à partir des déchets. Les projets financés devront en effet se conformer aux normes et aux standards environnementaux de la Banque afin de réduire au maximum leurs risques potentiels sur l’environnement.

S’exprimant sur ce sujet, Wale Shonibare, Vice-président de la BAD pour l’énergie, le climat et la croissance verte salue l’expérience de la société. « Metier a une expérience certaine dans le développement et le financement de projets d’énergie renouvelable avec des partenaires techniques et des codéveloppeurs compétents, en Afrique australe. Nous sommes ravis de rejoindre le rang des autres investisseurs pour soutenir leur développement sur les nouveaux marchés énergétiques du continent afin d’exploiter le vaste potentiel du continent en matière d’énergie renouvelable ».

Signalons enfin que Metier est un gestionnaire de fonds qui a déjà administré l’investissement de plus de 550 millions $ dans le développement de projets d’énergie solaire, éolienne et hydraulique dans plusieurs pays de l’Afrique australe et de l’Est.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here