Sénégal : l’ARMP annule l’attribution du marché de dépollution de la baie de Hann par l’ONAS à Ludwig Pfeiffer

0

A quand la fin du feuilleton d’attribution du marché pour la dépollution de la baie de Hann ? L’Agence de régulation des marchés publics (Armp) a annulé l’attribution du marché pour la dépollution de cette baie par l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) à l’entreprise allemande, Ludwig Pfeiffer, demandant une réévaluation du dossier.

A travers cette décision, l’ARMP casse pour la deuxième fois, le marché sur le projet de dépollution de la Baie de Hann. Cette annulation fait suite au recours déposé par la société, Cse Dondi.

Réagissant à cette mesure, Lansana Gagny Sakho, Directeur général de l’ONAS dit prendre acte de cette décision, craignant le retrait des bailleurs de fonds. « Je tiens à signaler que dans les critères d’évaluation, il y a l’Etat du Sénégal qui est représenté et les bailleurs de fonds. Donc, c’est une évaluation qui est faite aussi bien par l’Etat et les bailleurs qui nous apportent une expertise, car c’est un projet assez complexe », a expliqué.

Poursuivant son speech, M. Sakho a rappelé que ce projet, avec huit mois de retard, a déjà connu l’objet de retrait des bailleurs pour ces mêmes raisons, des problèmes de passation de marché, ajoutant qu’il y aurait de gros soucis.

Le projet de la dépollution de la Baie de Hann est financé à hauteur de 78 milliards par l’Agence française de développement (AFD) sous forme de dette et la coopération Hollande en don.

Rappelons que, depuis plus de 10 ans, les travaux de dépollution de la baie de Hann tardent à démarrer à cause de nombreux obstacles. Ce projet d’un coût de 78 milliards FCFA doit être financé par l’Agence française de développement (AFD), sous forme de prêt et la coopération hollandaise, sous forme de dons.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here