Afrique australe : 45 millions de personnes menacées par la famine, selon le (PAM)

0

Les Nations unies ont alerté jeudi 16 janvier 2020 qu’un nombre record de 45 millions de personnes sont menacées par la famine dans plusieurs pays d’Afrique australe à cause de la sécheresse, des inondations et des difficultés économiques notées dans ses pays.

Mieux, ces personnes de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) sont en situation d’insécurité alimentaire sévère. Le chiffre a été annoncé par le Programme alimentaire mondial (PAM).

« Cette crise alimentaire est d’une ampleur sans précédent et les données montrent que cette situation va s’aggraver. La saison des cyclones a commencé et nous ne pouvons pas nous permettre de répéter la situation causée l’année dernière », indique Lola Castro, directrice régionale du PAM pour l’Afrique australe.

Parmi les pays où la situation alimentaire des populations reste la plus préoccupante figurent notamment le Mozambique, le Zimbabwe et la Zambie.

En Afrique australe, la production de maïs de 2020 devrait être inférieure à la moyenne des 5 dernières années, selon le dernier rapport du réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine (FEWS NET).      

Rappelons que depuis cinq ans, toute la pointe sud du continent africain souffre d’un important déficit de pluies, aggravé par la répétition d’épisodes de l’anomalie climatique connue sous le nom de El Nino, qui pèsent sur les récoltes agricoles de ses 16 pays, pour la plupart très pauvres. Le réchauffement mondial des températures y provoque également des tempêtes ou cyclones de plus en plus violents. L’an dernier, le cyclone Idai a causé des inondations catastrophiques au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi, y faisant plus d’un millier de morts, des millions de sinistrés et des dégâts considérables, notamment aux réserves alimentaires.   

Moctar FICOU / VivAfrik              

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here