Vers l’implantation d’une centrale d’énergie renouvelable au Togo

0

Le géant britannique Globeleq ambitionne, dans un proche délai, développer un projet d’énergie renouvelable au Togo. Le britannique, principal producteur d’énergie indépendant (IPP) en Afrique subsaharienne a signé, en décembre 2019, avec le gouvernement togolais, un accord portant sur le développement conjoint d’un projet d’énergies renouvelables à des fins commerciales.

La compagnie britannique envisage construire une centrale entièrement hydraulique, une centrale hydroélectrique et solaire combinée, ou une centrale solaire équipée d’une batterie de stockage de grande capacité, générant entre 24 et 30 MW d’énergie fiable, 100 % renouvelable.

Le Président directeur général (PDG) de Globeleq, Mike Scholey souligne que ce projet va contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. « Ce projet innovant permettra d’assurer une nouvelle production d’électricité à faible émission de carbone dans le nord du Togo et favorisera le développement et la croissance dans la région », a-t-il dit.

Si l’on se fie aux responsables des deux parties, le projet devrait être développé entre Kara et Dapaong, au nord du pays, selon les modèles technologiques qui seront finalement adoptés. L’infrastructure sera à terme connectée à la ligne de transport d’énergie Kara-Mango-Dapaong (actuellement en construction).

Rappelons par ailleurs que cet accord en PPP, est l’une des retombées du renforcement des relations économiques, annoncé entre le Togo et le Royaume-Uni.

Moctar FICOU / VivAfrik                     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here