Sénégal : Macky Sall salue le rôle de Tosyali dans l’exploitation du fer de la Falémé

3

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall qui recevait, mardi 28 janvier 2020, le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan a salué la présence d’investissements turcs au Sénégal notamment la compagnie Tosyali, chargée d’exploiter le fer de la Falémé.

Engagée dans l’exploitation du fer de la Falémé, l’entreprise Tosyali Holding, constitue, aux yeux du Président sénégalais, un exemple à suivre. «Tosyali doit mettre une unité de fabrication de métal et de fer à béton en attendant de soumettre une demande pour faire la remontée de filière et de voir aussi dans quelle mesure il pourrait être autorisé à exporter le fer. Cela dépendra des discussions que nous aurons et des conditions dans lesquelles nous nous accorderons», a-t-il expliqué.

«Je suis très satisfait puisqu’en peu de temps, nous avons pu poursuivre les discussions. Ils ont, dans un premier temps, fait un investissement de 100 millions dollars US qui, à terme ira à plus de 400 millions de dollars Us», a dit le chef de l’Etat, recevant son homologue turque Recep Tayip Erdogan, en visite officielle à Dakar. Il souligne que tout cet argent investi servira à booster l’emploi au Sénégal.   

Le chef de l’Etat du Sénégal n’a visiblement pas éludé la question sur l’entrée de l’entreprise turque Tosyali dans le fer de la Falémé. Un sujet qui continue de passionner les débats au Sénégal en raison de l’opacité qui entourerait les conditions d’attribution de ces gisements ferreux.

« Il faut faire la différence entre les entreprises qui font de l’EPC (Engineering Procurement and Construction), qui sont payées et le réalisent des entreprises qui investissent. Tosyali, c’est un investissement turc chez nous. Il doit mettre une unité de fabrication de métal, fer à béton, ainsi que de fil machine donc c’est un investissement privé au Sénégal…En attendant de faire une demande pour faire une remontée de filière, c’est à dire au lieu d’importer le fer, de voir dans quelles mesures être autorisés à exploiter notre fer », a précisé Macky Sall.

Moctar FICOU / VivAfrik

3 Commentaires

  1. Je pense que ce genre de coopération est du type gagnant/gagnant , qu’il faut saluer et promouvoir , coopération sans hégémonie ou l’intérêt de la population et de l’environnement prime sur la cupidité des hommes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here