L’édito de Ronan Dantec, Président de Climate Chance

0

Par Ronan Dantec

Ce début d’année 2020 souligne, s’il en était besoin, tant l’interdépendance de nos sociétés que nos  fragilités humaines. Mais autant les multiples alertes des scientifiques sur les dangers du Coronavirus auront entraîné des réponses fortes, autant les cris d’alarmes sur le climat de cette même communauté, rassemblée dans le GIEC, restent encore aujourd’hui sans réponse à la hauteur des enjeux.

Comment pourtant ne pas voir que derrière le réchauffement se dessine nombre de catastrophes sanitaires bien plus redoutables encore qu’un nouveau virus… Il nous reste donc à espérer que la crise actuelle nourrisse enfin, non seulement une salutaire prise de conscience de nos fragilités, mais aussi, la crise vaincue, la conviction que nous sommes collectivement capables de répondre au défi planétaire du dérèglement climatique.

Renforcer cette capacité collective, c’est la mission que s’est fixée Climate Chance, seule organisation internationale se proposant de fédérer la totalité des acteurs engagés dans cette lutte : collectivités, ONG, entreprises… Depuis deux ans, nos interventions se sont multipliées avec notamment l’organisation du principal sommet africain des acteurs non-étatiques, et la publication de la deuxième édition de notre observatoire de l’action climat réalisée.

En 2020, nous poursuivons dans la même voie et nous conforterons les initiatives engagées. Nous vous donnons ainsi rendez-vous à Kigali à la mi-septembre pour le troisième « Climate Chance Afrique », et pour la publication à l’automne de notre troisième rapport sur l’état de l’action.

L’édito de Ronan Dantec, Président de Climate Chance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here