Concevoir un appareil d’assistance respiratoire mobile, low cost et facile à fabriquer, le challenge d’innovation d’Open Africa Partners & Kawalis est lancé !

0

Relayé par la plateforme collaborative des entrepreneurs africains kawalis.net et ses partenaires, #VentilateurChallenge est une initiative lancée par Open Africa Partners. Open Africa Partners est une entreprise spécialisée en sourcing d’innovations africaines qui développe des solutions d’Open Innovation pour aider des grands comptes à innover autrement à travers un accompagnement et des dispositifs d’open innovation en ligne donnant accès à une base qualifiée d’innovateurs africains. « Le contexte et l’urgence actuelle nous ont naturellement poussé à nous mobiliser pour co-construire des solutions concrètes pouvant aider à la gestion de cette crise et de ses conséquences au Maroc et en Afrique. En tant que Président de Kawalis et CEO d’Open Africa Partners, c’est l’engagement qui m’a toujours porté. C’est aujourd’hui elle qui s’exprime à travers ce challenge », affirme Ali Safraoui, président de Kawalis et CEO d’Open Africa Partners. « Chez Open Africa Partners comme chez Kawalis, nous avons un rôle sociétal que nous assumons et que nous voulons pleinement jouer particulièrement en ces temps de crise. Nous sommes convaincus que la collaboration, l’innovation et la technologie sont les clés pour dépasser ensemble cette crise ! » Ajoute Ali Safraoui. L’objectif du #VentilateurChallenge : capter l’intelligence collective et remonter des solutions concrètes pour concevoir un appareil d’assistance respiratoire peu coûteux, simple, facile à utiliser et à construire qui peut servir les patients atteint du COVID-19, dans un délai très court. Les systèmes de santé actuels, particulièrement en Afrique dans les prochains jours, seront mis à rude épreuve et dépasseront certainement leurs limites. Actuellement en Europe dans des pays comme l’Italie ou la France, il n’y a pas assez d’appareils d’assistance respiratoire pour sauver des vies et les médecins doivent faire des choix glaçants… Imprimante 3D, Smartphones, Ordinateurs, Intelligence Artificielle, Objets Connectés… Nous avons la chance d’être entourés de nombreuses technologies pouvant être mises à profit pour sauver des vies. En Afrique, plus qu’ailleurs, l’une des particularités de l’innovation c’est d’être « frugale » c’est-à-dire que nous arrivons à faire beaucoup avec peu de moyens et le #VentilateurChallenge est une occasion de le démontrer au monde, note pagesafrik.info.

Concevoir un appareil d’assistance respiratoire simple, low cost

« Nous y arriverons en mobilisant l’intelligence collective. Nous avons vraiment besoin de TOUT LE MONDE (étudiants, créatifs, médecins, dessinateurs, ingénieurs, cadres, entreprises…) pour concevoir cet appareil d’assistance respiratoire simple, low cost, facile à fabriquer et à utiliser pour sauver la vie des patients atteint du COVID-19 en Afrique et partout dans le monde. Pour mobiliser ces innovateurs africains, Kawalis.net nous sert de relai (plateforme collaborative de construction de projets innovants en Afrique). D’autre part, nous avons mobilisé tous nos partenaires pour donner de la visibilité à ce challenge, relayer l’appel et participer à la rédaction du rapport qui sera libre d’accès pour les acteurs qui peuvent aider à l’industrialiser. L’objectif premier est de travailler sur la conception d’un tel appareil (guide d’utilisation, dessins 3D, nomenclature…). » Précise Ali Safraoui. Open Africa Partners a publié un cahier des charges complet (réalise par Montréal General Hospital Foundation & Research Institute of the McGill University Health Centre) permettant de répondre aux exigences d’un appareil d’assistance respiratoire « classique ». Toutes les personnes ayant une solution doivent répondre à l’appel en respectant le cahier des charges et en envoyant tous les documents nécessaires à la compréhension de la solution. A l’heure actuel, Open Africa Partners a  déjà sourcé 5 solutions très prometteuses (dont 2 marocaines). Toute personne ayant une solution peut la proposer sans aucune contrainte. J’ai une solution complète : je soumets ma solution sur ce lien https://openafricapartners.com/challenges-ventilateur/ ou par mail challenge@openafricpartners.com. « Notre objectif premier est de sortir dans quelques jours avec un rapport en open source contenant des éléments précis de conception de cet appareil respiratoire mobile et low cost (< 200$). Une fois ce rapport rédigé, organisé et publié nous mobiliserons toutes les structures privées et publiques en capacité de nous aider à industrialiser cet appareil qui sera vital dans les prochaines semaines. » Conclut-il, poursuit le média cité plus haut.

Algérie – Startups : vers un cadre juridique propice à l’innovation technologique

Le « cadre juridique » des startups, en Algérie, « sera établi en juillet 2020 ». Cette annonce a été faite, le 16 mars 2020, par le ministre algérien de la microentreprise, des startups et de l’économie de la connaissance, Yassine Djeridene. L’objectif est de « conférer davantage d’efficacité et d’efficience en matière de création d’entreprises innovantes », a-t-il déclaré, cité par l’Agence de presse algérienne (APS). « L’important est de créer des entreprises efficientes et de qualité et non pas la multiplication du nombre de ces entreprises sans réaliser de plus-value », a-t-il insisté. La loi de finances 2020 a prévu de nouvelles mesures sous forme d’incitations fiscales au profit des startups, notamment celles opérant dans le domaine de l’innovation et des nouvelles technologies, a-t-on indiqué de même source. Il s’agit d’exonérations fiscales concernant l’impôt sur les bénéfices et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), dans le but d’assurer la pérennité de ces entreprises et de réaliser, à moyen terme, un développement économique durable dans le pays, a-t-on précisé. D’autres mesures portent sur des exonérations douanières pendant la phase d’exploitation, outre des facilitations d’accès au foncier dans le cadre de l’extension des projets d’investissement, a-t-on rappelé dans les colonnes du site d’information kababachir.com.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here