Le gouvernement ivoirien envisage racheter 200 000 tonnes de noix de cajou aux producteurs

0

Les différents Etats du monde entier multiplient les mesures d’accompagnement des populations en cette crise sanitaire marquée par la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19). La Côte d’Ivoire pour sa part, compte racheter 200 000 tonnes de noix de cajou à 400 FCFA le kilogramme aux producteurs. C’est ce qu’a annoncé, vendredi 10 avril 2020 à Abidjan, le ministre de l’Agriculture et du développement durable, Adjoumani Kobenan Kouassi.

A travers cette initiative, le gouvernement ivoirien entend soutenir la filière cajou dans un contexte ou la pandémie du coronavirus a conduit à une paralysie de l’activité économique, entraînant ainsi une baisse des prix du cajou sur le marché mondial. Un prix qui se situe actuellement entre 900 et 1 100 USD/T, en dessous du prix minimum CAF.

Pour rappel, la campagne de commercialisation a été lancée le 06 février 2020 avec  un prix plancher fixé à 400FCFA/kg pour une prévision de production de 800 000 tonnes de noix brutes de cajou.

Actuellement, le prix d’achat se négocie entre 100 et 200 FCFA dans des zones de production et la commercialisation est même arrêtée dans certains endroits.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here