Hackaton en ligne « #AfricaVsVirus » : concours, entrepreneuriat et innovation

0

Une actualité du site le Groupe de la Banque Africaine de Développement publiée le 10 avril 2020, relate que la BAD organise un hackaton en ligne « #AfricaVsVirus » pour développer des solutions digitales permettant de faire face à la situation sanitaire du Covid-19. Il s’agit d’une compétition organisée du jeudi 16 avril à 18h30 jusqu’au dimanche 19 avril à 18h30 (heure centre-européenne). L’objectif étant de faire valoir des solutions innovantes pour lutter contre la pandémie. La compétition reposera sur les thématiques de santé publique et épidémiologie, les populations vulnérables, les entreprises, la communauté, l’éducation, le divertissement, le soutient gouvernemental, l’environnement, l’énergie et la sécurité alimentaire. L’évènement en ligne est proposé aux entrepreneurs, aux entreprises, aux organisations de la société civile et aux gouvernements. Également, cette compétition organisée vise à soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation des jeunes et particulièrement, des femmes. A savoir, la Banque africaine de développement est une institution financière multinationale de développement, qui agit pour contribuer au développement économique durable et au progrès social dans les Etats africains, a-t-on appris de francophonieinnovation.org.

Algérie : innovation et recherche scientifiques du matériel intelligent

Faouzi Berrahma, président de l’Académie nationale de la créativité et de l’innovation, a mis au point un masque intelligent et un drone thermique, qu’il compte remettre, à titre gracieux, aux hôpitaux. Dans une démonstration mise en ligne par la radio nationale, Faouzi a présenté le drone scanne intelligent de grandes surfaces et mesure la température des personnes. Lui et son équipe ont créé, au profit des médecins, une nouvelle application, ainsi qu’un masque connecté à un Smartphone permettant de donner, instantanément, la température. À Constantine, le Centre de recherche en biotechnologie ambitionne de confectionner, dans les prochains jours, environ 1.000 kits de dépistage rapide en s’appuyant sur la technologie Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats qui n’est autre qu’un outil de modification de génome, a indiqué le directeur, le Dr Ammar Azioune. Ce dernier a ajouté que ces kits sur bandelettes confectionnés par les ingénieurs chercheurs du CRBT permettront de révéler, en quelques minutes seulement, la présence du matériel génétique viral. Le Dr Azioune a, également, soutenu que la stratégie du Centre est de «transmettre par la suite cette technologie à d’autres institutions et établissements de santé du pays afin d’accroître le nombre de tests effectués par jour». Par ailleurs, la société Global Algerian Technology (GATECH) a développé, en collaboration avec le Centre de développement des technologies avancées (CDTA) de l’université d’Aïn Témouchent, un prototype de respirateur artificiel made in Algeria. Ont contribué à cette démarche, les universitaires, les ministères, ainsi qu’une dizaine de réanimateurs de la diaspora et le FCE. La prochaine étape n’est autre que l’homologation de ce prototype pour qu’il puisse être produit et être livré aux structures de santé. Pour rappel, le président de l’Association nationale des échanges entre jeunes, Ali Sahel, a révélé qu’une équipe d’étudiants de l’université de Boumerdès a confectionné plusieurs équipements de désinfection remis gratuitement au profit de plusieurs hôpitaux de la capitale. L’université Mouloud-Mammeri a, selon le professeur Messaoudi, installé, depuis le 2 avril dernier, un laboratoire de dépistage du Covid-19 qui effectue une vingtaine de tests par jour, renseigne elmoudjahid.com.

Frigal, un écosystème d’innovation mobilisé pour lutter contre la pandémie

Dans le cadre de la mobilisation citoyenne contre le Covid-19, des jeunes opérant dans différents secteurs se sont unis afin de mettre en place différentes initiatives destinées à contribuer à l’effort national de lutte contre la pandémie. C’est dans cette optique que s’inscrit l’initiative Frigal destinée à promouvoir l’innovation et la créativité pour le bien commun, qui a pu développer en quelques semaines plusieurs projets à fort impact. Cet écosystème composé de madNess, Nextronic, Assani3 et Maroc impact a notamment démarré la conception de visières de protection au profit du personnel médical. « Nous nous sommes orientés vers des projets de terrain basés sur deux recherches principales : les masques et les machines de respiration. Dans le projet de recherche relatif aux masques, nous avons entamé la fabrication des masques visières avec la conception de plusieurs prototypes de différents modèles et la décentralisation de la fabrication puisqu’on est un petit atelier. Ainsi, nous envoyons le fichier de conception du masque à base de plexiglas à toute personne intéressée qui s’occupera donc par elle-même de la partie fabrication au lieu d’envoyer les masques », explique Mohamed Rahmo, cofondateur de cette initiative basée au Fablab Casablanca et membre de l’association des industries créatives madNess, qui se mobilise pour la sensibilisation des citoyens. Après l’engouement suscité par cette expérience qui a réussi à surmonter toutes les contraintes techniques en lien avec la production, l’objectif est de passer à une étape cruciale de cette aventure : l’industrialisation. « Aujourd’hui, nous avons contacté deux bureaux d’études pour voir la possibilité de faire le moule des masques. Chose qui est déjà en cours et une fois le moule réalisé, nous aurons une capacité de production de dizaines de milliers de masques visières boucliers par jour », affirme Rahmo. Et de noter que le besoin aujourd’hui réside dans le financement de cette action, à savoir l’investissement dans la fabrication des moules et l’acquisition des matières premières. Frigal travaille aussi actuellement sur d’autres projets tels que la conception de machines de respiration et la réhabilitation du matériel médical en panne. L’ambition étant d’accompagner les hôpitaux du Royaume dans leur lutte contre la pandémie, a de son côté, informé lematin.ma.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here