Casamance : la filière banane bat de l’aile à cause du covid 19

0

Les producteurs de banane de la Casamance au sud du Sénégal sont dans le désarroi. Pas l’ombre d’un acheteur cette année en provenance des régions du nord. Les mesures de restriction interdisant les voyages entre les régions dans ce contexte de crise sanitaire liée  au coronavirus sont passées par là. Conséquence : le manque à gagner est énorme, selon  Younous Camara, un acteur de la filière basé dans la région de Sédhiou.

. »Avec le covid 19 aujourd’hui la commercialisation est bloquée. La plupart de nos clients viennent de Dakar, Saint Louis, Mbour, Touba entre autres. Mais à cause de l’interdiction du transport interrégional, nous ne les voyons pas », a déploré ce producteur. Pour ces mêmes raisons, poursuit-il,  « nos acheteurs qui sont dans les régions de kolda, Ziguinchor et dans la sous-région, ne viennent plus. Cela a complètement paralysé la commercialisation de la banane dans la région de Sédhiou ».

Younous Camara de rappeler : »Avant le codid 19, nous parvenons à vendre plus de deux cent cinquante tonnes par semaine. Mais aujourd’hui nous peinons même à avoir les cinquante ». « Nos activités de commercialisation se limitent à un seul camion par semaine.  Ce qui est très insuffisant », a-t-il fait savoir pour le déplorer.

Suffisant pour qu’il invite l’Etat à sauver la filière. Sans quoi, « les jeunes qu’on avait réussi à retenir dans leur terroir  avec l’avènement de nos bananeraies risquent de reprendre le chemin de l’exode rural ou de l’émigration irrégulière », a-t-il alerté.

Ismaila Mansaly / Vivafrik

Laisser un commentaire