Projet d’or de Tasiast : la Mauritanie et Kinross Gold révisent les termes de leur partenariat

0

Le gouvernement Mauritanien Kinross Gold, une entreprise d’exploitation minière canadienne, spécialisée dans l’exploitation de gisements d’or et d’argent ont décidé de revoir leur position vis-à-vis du projet d’or de Tasiast. Mieux, son détenteur, la société Kinross Gold, vient de revoir les termes du partenariat qui la lie au gouvernement et les nouvelles clauses profitent à Nouakchott à bien des égards. Le projet rapportera plus de bénéfices à la Mauritanie dans les prochaines années.

Les deux parties ont annoncé lundi 15 juin 2020 une révision des termes de leur partenariat sur l’or. Le nouvel accord conclu entre les deux parties prévoit notamment l’attribution à Kinross d’un nouveau permis d’exploitation minière valable pour 30 ans au projet Tasiast Sud, adjacent à sa mine Tasiast.

Pour sa part, l’Etat mauritanien s’engage à rembourser 40 millions $ de TVA selon un calendrier de paiement qui s’étend jusqu’en 2025. En contrepartie, la compagnie versera d’abord 10 millions $ pour régler un litige concernant la consommation de carburant et les exonérations fiscales. Ce premier paiement sera suivi d’un second de 15 millions $, versé après l’obtention du permis d’exploitation de Tasiast Sud.

Par ailleurs, compte tenu de l’excellent cours de l’or depuis plusieurs mois, les deux parties ont convenu de mettre fin à la redevance fixe de 3 % sur la production de la mine auparavant versée par Kinross. Une redevance croissante pouvant atteindre 6,5 % en fonction du prix de l’or a désormais été décidée.

« Cet accord est le résultat d’efforts positifs entre le gouvernement et Kinross pour régler nos différends à l’amiable. Il souligne également notre engagement à offrir un climat d’investissement attractif dans le pays et garantit que le peuple mauritanien recevra de justes bénéfices issus de l’exploitation de la mine Tasiast », a commenté Mohamed Abdel Vetah, le ministre de l’Energie, des Mines et du Pétrole.      

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here