L’Egypte compte sur l’appui du Niger pour le partage des eaux du Nil

0

Le partage des eaux du Nil fait couler beaucoup de salives ses aujourd’hui et l’Egypte ne compte pas se laisser faire dans ce bras de fer. C’est dans cette optique que le président nigérien Issoufou Mahamadou a reçu, mardi 23 juin 2020, un message du raïs égyptien al-Sissi. Opposée à l’Ethiopie dans un conflit relatif au partage des eaux du Nil, l’Egypte souhaite connaître la position du Niger en tant que membre du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur ce dossier. L’entrevue a également porté sur la coordination entre les deux pays sur la question.

Reçu en audience, le 23 juin 2020, par le président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, l’ambassadeur d’Egypte, Nabil Mekky, porteur d’un message du président égyptien, voulait avoir la position du Niger sur ce partage qui fait couler beaucoup d’encres.  

« Nous avons expliqué la position de l’Egypte en détail et nous avons entendu le point de vue du Niger en tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU, ce qui donne une grande importance à la position de ce pays. Nous travaillons pour approfondir cette coopération en vue de trouver une solution pacifique au problème auquel nous sommes confrontés avec l’Ethiopie. Nous avons également discuté de la possibilité d’avoir une bonne coordination entre les deux pays à cet égard », a affirmé Nabil Mekky à sa sortie d’audience.

Le diplomate égyptien n’a cependant pas précisé quelle est la position du Niger sur cette question qui divise depuis plusieurs années déjà l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan. Les trois pays sont en conflit à cause du partage des eaux du Nil. Car, le grand barrage de la Renaissance construit sur ce cours d’eau par l’Ethiopie va perturber d’après l’Egypte, le volume d’eau dont elle dispose.

Moctar FICOU / VivAfrik                                      

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here