« Le Covid-19 donne des raisons supplémentaires d’organiser le 9ème Forum mondial de l’eau » au Sénégal, selon Abdoulaye Sène

0

Propos recueillis par Moctar FICOU  

Le Sénégal prépare activement le 9ème Forum mondial de l’eau prévu du 22 au 27 mars 2021 à Dakar au Centre International de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio sous le thème : « La sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». En effet, l’ambition du Sénégal et du Conseil mondial de l’eau est d’organiser un Forum différent, aux niveaux social, politique et économique, un Forum qui soit un catalyseur d’action pour accélérer l’accès universel à l’eau et à l’assainissement, un Forum qui soit connecté et lié aux agendas et engagements mondiaux relatifs aux GDS, à l’accord de Sendai sur les risques et catastrophes naturelles, à l’accord de Paris sur le climat, à l’agenda 2063 de l’Afrique, etc. , et un Forum contextualisé, global et de proximité, ancré sur les principaux défis de l’eau de l’Afrique et du monde entier. Dans une interview accordée à VivAfrik, Abdoulaye Sène, le Secrétaire exécutif  du 9ème Forum mondial de l’eau a estimé que la pandémie du coronavirus (Covid-19) donne des raisons supplémentaires d’organiser ce Forum.                            

Où en êtes-vous avec les préparatifs du 9ème Forum mondial de l’eau prévu à Dakar en 2021 ?

Les préparatifs sont bien engagés. Nous avons déjà eu des progrès très sensibles concernant l’élaboration du contenu thématique Forum. A cause de la pandémie du coronavirus, nous avons dû recourir aux outils de communication virtuelle. Nous avons également mis à contribution nos réseaux et les réseaux de partenaires du Conseil mondial de l’eau pour faire passer l’information dans l’optique d’avoir la plus large mobilisation. Nous avons aussi élaboré un certain nombre de projets, de protocoles avec des plans d’actions très détaillés que nous avons signé ou nous sommes en voie de signer avec un certain nombre d’institutions. Nous avons identifié des sites du Forum, fait des évaluations pour ce qui concerne les aspects hébergement, transport, restauration etc. Nous sommes en train de mettre en place le cadre pouvant nous permettre de boucler dans les meilleures conditions les préparatifs en termes de logistique.

Le Forum va parler de « Sécurité de l’eau pour la paix et le développement » dans un pays comme le Sénégal où se pose avec acuité le problème d’accès à l’eau potable dans plusieurs localités…

C’est d’ailleurs une des raisons d’être du Forum. Il a été principalement organisé jusqu’ici dans d’autres continents et ça va être la première fois que ce Forum sera accueilli dans un pays d’Afrique subsaharienne. C’est un grand honneur pour le Sénégal, un privilège mais c’est parce qu’aussi, nous avons voulu dire au monde entier que les problèmes que nous avons en Afrique sont des problèmes assez critiques, sont des problèmes très complexes et sont des problèmes qu’il faut discuter à l’échelle de l’Afrique pour trouver des solutions adéquates. Il faut reconnaître que le Sénégal reste, malgré tout, un pays phare qui excelle dans les taux d’accès à l’eau potable en milieu urbain comme en milieu rural mais aussi dans l’assainissement. Comparer à ce qui se passe en Afrique, il reste que notre ambition, c’est d’avoir un d’accès universel. Et nous sommes en train de travailler, de faire en sorte que la dynamique du Forum puisse produire des réponses, puisse produire de l’action qui va nous permettre d’améliorer l’accès à cette eau potable.                       

Les préparatifs de ce Forum sont impactés par la pandémie du Covid-19 me semble-t-il. Cette pandémie ne menace-t-elle pas ce Forum ?

Je pense que cette pandémie donne des raisons supplémentaires d’organiser ce Forum. L’impact de cette pandémie, il faut l’analyser sur trois aspects. D’abord sur le contenu du Forum. Cette pandémie a démontré combien c’était important de résoudre la question de l’eau. Ici, la première mesure de prévention, c’est de se laver les mains. Donc, le rôle de l’eau est devenu aujourd’hui plus qu’hier, très central, très vital. Quand on parle de la résilience, on pense à l’autosuffisance alimentaire, à la sécurité alimentaire, on a besoin d’eau. Donc, la lecture qu’il faut faire de cette pandémie, c’est que nous devons en tirer une première leçon : il faut plus d’actions, plus de réponses, plus d’investissements dans le domaine de l’eau. Ainsi, on va travailler dans le cadre de la préparation du Forum pour mettre les nouveaux enjeux qui découlent de la pandémie en lien avec l’eau pour les mettre au cœur du Forum.

Le deuxième axe de l’impact c’est au niveau du format. Vous avez vu que l’essentiel des activités préparatoires se déroulent essentiellement à travers une plateforme virtuelle. Donc, le virtuel est de plus en plus une composante à intégrer. Sur le format du Forum, on est en train de réfléchir sur un mix, une hybridation entre une activité présentielle mais aussi une activité virtuelle et en pensant au virtuel, nous voulons surtout élargir le champ des participants. En un mot, nous voulons donner la possibilité aux acteurs qui sont ici, au Sénégal mais ailleurs qu’à Diamniadio ou à Dakar, de pourvoir dans une université, dans une gouvernance, disposer d’un système informatique, d’un hub virtuel qui les permettent d’être branchés sur le Forum. Et nous allons faire de même également à travers le monde. Enfin, nous sommes conscients qu’avec les restrictions de déplacement et avec toutes les autres restrictions qui découlent des exigences sanitaires, il va falloir réfléchir sur l’agenda en termes de calendrier. Mais, aujourd’hui, les conditions sont réunies pour que nous puissions avoir un Forum à bonne date, c’est-à-dire du 22 au 27 mars 2021. Nous sommes également en train de surveiller la situation de la pandémie pour nous assurer que, un des objectif du Forum qui était d’avoir un impact économique sur le tourisme, sur l’économie locale, que cet impact soit là. Donc, il faut qu’il y ait une dose de présentielle et on est en train de surveiller dans tous les cas, au plus haut niveau, pour que les meilleures conditions soient réunies. Nous restons en outre vigilants pour maintenant apporter les ajustements qui seront jugés nécessaires et utiles pour assurer un succès historique au Forum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here