Macky Sall invite à l’arrêt des constructions sur les voies d’eau pour mettre fin aux inondations

0

La lutte contre les inondations s’intensifie au Sénégal. C’est dans cette logique que le président de la Macky Sall a décidé de mettre un terme aux constructions sur les voies d’eau. Le chef de l’Etat a fait l’invite mardi 8 septembre 2020 à l’occasion de sa déclaration à la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) suite à la réunion d’urgence convoquée au palais de la République pour apporter une solution aux inondations.

« Nous devons savoir que face à ces fléaux mondiaux, il y’a deux maitres mots à savoir l’adaptation face à ces phénomènes, il faut que nous changeons de comportement. Ce changement de comportement doit commencer par l’arrêt d’installation ou de construction sur les voies d’eau. Il faut que nous respectons également les tracés des cours d’eau qu’ils soient anciens ou moins anciens », a-t-il confié.

Poursuivant son speech, Macky Sall ajoute qu’« il nous faut aussi faire de l’atténuation des impacts. Ces deux comportements devront nous permettre de faire face à ces changements climatiques dont on ne connaît pas encore les portées. Le président de la République a par ailleurs invité le peuple sénégalais à la vigilance comme pour leur demander de parer à toute éventualité car le phénomène pourrait encore s’abattre sur le pays ».

Le locataire du palais de la République révèle en outre qu’« il y’a une étude récente qui montre jusque-là que les grandes tempêtes allaient vers l’ouest, elles sont arrivées sur la côte-est américaine et de plus en plus on voit qu’il y’a aussi une sorte de changement de direction et si ces tempêtes devaient venir vers chez nous vous voyez ce que cela pourrait nous causer ».

Macky Sall a toutefois rassuré les sinistrés sur la position du gouvernement qui, affirme-t-il, sera à leur côté. « Soyons vraiment alerte, soyons aux côtés des populations c’est ce que je demande à l’ensemble des ministres, aux responsables politiques mais surtout les élus, les maires, les présidents de départements qu’ils soient au chevet des populations pour leur apporter soutien et réconfort », a-t-il conclu.                                                           

Moctar FICOU / VivAfrik  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here