Les énergies renouvelables au centre de la coopération énergétique entre l’Algérie et l’Italie

0

Le ministre Algérien de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a reçu mercredi 23 septembre 2020 à Alger, le Secrétaire d’Etat au ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Manlio Di Stefano, avec qui il s’est entretenu sur les moyens de densifier la coopération énergétique entre les deux pays notamment dans le domaine des énergies renouvelables.     

A l’issue de son audience avec M. Di Stefano, M. Attar a indiqué à la presse que « nous souhaitons développer notre coopération avec l’Italie dans le secteur de l’Energie, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables qui ont occupé une part importante de nos discutions aujourd’hui ».

Qualifiant les relations avec les entreprises énergétiques italiennes de « très bonnes », le ministre a souligné le rôle important que peuvent jouer ces entreprises dans la concrétisation des projets du secteur

Concluant son speech, il a rappelé que les Italiens étaient les plus présents durant les dernières décennies parmi les opérateurs étrangers activant en Algérie dans le secteur de l’Energie, et ce, dans différents domaines (exploration et production des hydrocarbures, réalisation des centrales électriques, études, etc).

De son côté, M. Di Stefano a réitéré l’importance « stratégique » de l’Algérie pour l’Italie. « Nous avons des rapports extraordinaires avec l’Algérie du point de vue économique, politique et sociale. Cette rencontre vise justement à renforcer ce type de relation », a-t-il soutenu, assurant que de grandes possibilités de coopération sont offertes pour les deux pays dans l’avenir.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here