Hausse de la production pétrolière de 160 000 barils par jour en septembre à l’OPEP

0

Bonne nouvelle pour les Etats membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui a vu grimper sa production de pétrole de 160 000 barils par jour au mois de septembre 2020. Cette performance est principalement imputable au retour de l’offre libyenne sur le marché.

Dans le détail, l’OPEP a pompé en moyenne 24,4 millions de barils de pétrole par jour en septembre dernier, soit 160 000 barils par jour de plus qu’en août 2020. Cette hausse s’explique entre autres par le redémarrage de certaines installations libyennes et l’amélioration des exportations iraniennes.

Il faut dire que l’augmentation de l’offre des membres de l’OPEP depuis le mois précédent et les doutes liés à la demande ont eu un impact sur les prix du pétrole, les investisseurs ayant affiché très peu de confiance au marché. Ainsi on note en septembre, une chute de 10 % des prix pour s’établir à près de 40 $ le baril.                     

« Alors que la demande peine à suivre, l’offre augmente », a regretté Paola Rodriguez-Masiu, analyste chez Rystad Energy.

Rappelons que selon les prévisions de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs, la demande de pétrole devrait augmenter de 3,7 millions de barils par jour entre janvier et août de l’année prochaine, tandis que l’offre restera plafonnée grâce à la politique de l’OPEP+ combinée à une légère augmentation de l’offre hors OPEP.

Moctar FICOU / VivAfrik          

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here