La SAR obtient 200 millions d’euros pour le traitement du pétrole brut de Sangomar

0

Le Sénégal, par le biais de Société africaine de raffinage (SAR), s’achemine vers le traitement efficient du pétrole brut de Sangomar. En effet, la SAR a procédé, le 9 octobre 2020, à la signature d’une Convention portant sur un financement d’environ 200 millions d’euros. La compagnie a noué cette Convention, avec un Consortium d’institutions financières, notamment, la First Bank of Nigeria (FBN) et la Banque Islamique du Sénégal (BIS). La signature de cet accord permettra à la raffinerie de donner corps à son alléchant projet. Un important projet magnifié à sa juste valeur par la directeur général de la SAR. 

D’ici à 2 ans, la Société africaine de raffinage pourra assurer, définitivement, l’approvisionnement et la sécurisation en hydrocarbures au Sénégal et dans la sous-région, a assuré Serigne Mboup. « Désormais, la SAR va traiter le pétrole brut qui est produit au Sénégal. Le pétrole Sangomar fera que notre pays ne dépendra plus de l’étranger pour son approvisionnement en hydrocarbures », a-t-il dit. Avec ce projet, il soutient que la SAR sera donc prête à recevoir le pétrole sénégalais avec ses capacités de traitement augmentées jusqu’à 30%.    

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here