Le Niger parmi les pays les plus exposés à la pollution aux particules

0

Le Nigeria et le Niger font partie des pays du monde avec les plus fortes concentrations de PM2,5, et le problème s’aggrave, prévient le rapport State of Global Air 2020.
 
Selon le rapport, le Nigéria a une concentration de PM2,5 de 70,4 tandis que celle du Niger est de 80,1. L’Inde et le Népal ont les plus fortes concentrations de PM2,5. L’Inde a enregistré une augmentation constante de la pollution par les PM2,5 au cours de la dernière décennie.

Le niveau recommandé par l’OMS pour la qualité de l’air pour les PM2,5 n’est que de 10 microgrammes par mètre cube.

Les PM2,5, ou particules de moins de 2,5 micromètres de diamètre (moins d’un 30e du diamètre d’un cheveu humain et capables de pénétrer dans la circulation sanguine via les poumons), sont émises par les véhicules, les centrales électriques au charbon, l’activité industrielle, le brûlage des déchets et d’autres activités humaines telles que la cuisine.
 
Selon le rapport, l’exposition à de fortes concentrations de PM2,5 sur plusieurs années a été le plus constant et robuste indicateur de la mortalité due maladies cardiovasculaires, respiratoires et autres. Le rapport estime qu’en 2019, les polluants aériens au-dessus de l’Inde ont contribué avec plus de 1,67 million aux 6,67 millions de décès dans le monde.
   
En termes d’exposition à l’ozone, le Qatar a enregistré le taux le plus élevé, suivi du Népal et de l’Inde. Parmi les 20 pays les plus peuplés, l’Inde a enregistré la plus forte augmentation (17%) des concentrations d’ozone au cours de la dernière décennie.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here