Feux de brousse au Sénégal : 170 déclarés, sur une superficie de plus de 14 mille hectares brulés

0

’’Comparés à l’année dernière, nous étions à 19 cas pour une superficie environ de 900 hectares’’ a relevé, Amadou Lamine Guissé, Secrétaire général au ministère de l’Environnement et du Développement durable.

’’Cela démonte à suffisance, l’abondance cette année du tapis herbacé. Nous avons enregistré une très bonne pluviométrie cette année. La conséquence principale est que l’on a un tapis très fourni. Ainsi, nous nous devons de prendre les dispositions pour limiter les cas de feux de brousse’’, a fait savoir Amadou Lamine Guissé.

’’La situation que nous recevons chaque semaine démontre à ce jour que sur 14 régions, 9 ont déjà enregistré des feux brousse (…)’’, a-t-il fait remarquer.

M. Guissé a assuré que ’’l’Etat ne ménagera aucun effort pour être auprès (…) des maires pour leur permettre de dérouler convenablement leurs missions (….)’’.

Selon lui, ’’l’Etat est en train de mobiliser les moyens logistiques pour faire face aux feux de brousse’’. Il s’agit de l’acquisition d’engins lourds, d’unités légères et de matériels et équipement, pour accompagner les communautés, a t-il dit.

L’idée privilégiée par les autorités est la mise en place de pôles dans le cadre de la lutte contre les feux de brousse.

’’Au nord, nous avons regroupé les régions de Saint-Louis, Matam, Louga, pour en faire un pôle. Il s’agit de mobiliser des citernes, des gradaires, des buldozers, des unités légères pour qu’à chaque fois que des feux se déclarent, ce pôle soit mobilisé’’, a expliqué le Secrétaire général.

Il en sera de même au niveau du centre et du sud-est, a t-il souligné, relevant que le sud-ouest n’est pas trop concerné par ces feux de brousse.

Le Secrétaire général recevait, mardi, les maires du département de Linguère pour discuter des questions de développement de leur collectivité souvent en proie aux feux de brousse.

Laisser un commentaire