Sénégal – Délocalisation de l’émissaire de Khondio par les ICS : Abdou Karim Sall se félicite de la satisfaction des populations

0

Les Industries chimiques du Sénégal (ICS) ont procédé à la délocalisation de l’émissaire de Khondio (Darou Khoudoss) malgré le retard accusé. Ladite entreprise a récemment dépensé plus de 450 millions FCFA pour la création de pistes et plus de 700 millions FCFA pour se déplacer dans une autre zone loin des populations.

Ces travaux entre dans le cadre de favoriser le désenclavement de plusieurs villages sans compter les hectares de terres données aux cultivateurs désireux de faire des activités agricoles. Suffisant pour le ministre de l’environnement, Abdou Karim Sall de se rendre sur le nouveau site de déversoir.

Sur place, le ministre Sénégalais de l’Environnement et du Développement durable s’est dit satisfait d’apercevoir la satisfaction des populations. Il a fortement apprécié la parfaite collaboration de ladite entreprise qui a « permis à ces populations de vivre dans d’excellentes conditions et hors de toutes pressions liées à cette psychose consistant à dire que ces produits déversés dans la mer étaient toxiques et très dangereux pour elles, soutient-il.

Avant de laisser entendre : « nous allons pouvoir rendre compte au Président Macky Sall qui nous avait sommé de régler définitivement ce problème ».

D’après le Directeur des Industries chimiques du Sénégal (ICS), Alassane Diallo, les ICS sont les plus gros employeurs miniers du département de Tivaouane. Non sans ajouter que c’est la pandémie qui a un peu freiné l’exécution des travaux. 

Surtout que dira-t-il, « nous donnons de l’eau à 30 mille personnes. Dans la zone Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CDEAO), nous sommes la seule entreprise qui offre gratuitement de l’eau à des populations ».

Moctar FICOU / VivAfrik       

Laisser un commentaire