Gestion des déchets : Le Sénégal instaure une phase d’urgence de trois mois pour relever le niveau du service de nettoiement à l’intérieur du pays

0

« Le Sénégal a connu une urbanisation rapide qui met à rude épreuve la capacité des municipalités à assurer efficacement la prestation de services essentiels. Le lancement du Programme national de gestion des déchets témoigne de la volonté réelle des autorités de trouver une solution durable à cette situation », avait expliqué en mars 2020, Nathan Belete, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.

Pour atteindre cet objectif, notre pays avait instauré une journée de nettoyage par mois. Le but visé est de bâtir un Sénégal plus propre. Ces journées nationales de nettoiement – les « cleaning days » – sont lancées, le samedi 4 janvier 2020, par le chef de l’État, Macky Sall. Des opérations qui avaient connu un coup de frein à cause de l’apparition de la Covid-19. Plus d’un an plus tard,  des opérations de mise à niveau dans les régions ont démarré Vendredi 13 février 2021 à Kaolack. 

Ces opérations vont permettre d’améliorer la gestion des déchets à l’intérieur du pays. Cette activité a été marquée en outre par une présentation symbolique de matériel à la mairie de Kaolack en présence de l’adjoint au Préfet de cette région, de conseillers municipaux et autres responsables communaux. Selon le Coordonnateur National de l UCG venu représenter le ministre Abdoulaye Saydou SOW, maître d’œuvre de cette activité, elle a été tenue sur instruction du chef de l’État qui a demandé de mettre en place un système de nettoiement au niveau des capitales départementales et régionales similaires à ce que les citoyens de Dakar expérimentent depuis un an.

« Nous sommes donc venus à Kaolack pour lancer un coup de balai qui va se pérenniser avec une phase d’urgence de trois mois pour relever le niveau du service de nettoiement dans cette commune et dans toutes communes du pays », a enfin fait savoir Mass Thiam.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire