Sifca et Satelligence travaillent pour atteindre l’objectif « zéro déforestation » en Côte d’ivoire  

0

A l’instar du Sénégal, la Côte d’Ivoire œuvrer pour atteindre l’objectif « zéro déforestation ». C’est dans cette perspective que le groupe agroalimentaire ivoirien Sifca et l’entreprise Satelligence ont signé un accord de partenariat pour la surveillance par satellite des plantations dudit groupe. L’accord d’une durée de deux ans vise à tenir l’engagement de l’agroindustriel vis-à-vis du gouvernement. En juin 2020 Sifca s’est lancé dans une démarche « zéro déforestation » afin d’inverser la tendance dans un pays où la couverture forestière ne représente plus que 11 % du territoire.

Rappelons que le groupe Sifca emprunte à la technologie aérospatiale pour lutter contre la déforestation dans ses plantations en Côte d’Ivoire. C’est l’objet de l’accord de partenariat qui vient d’être signé par l’agroindustriel et Satelligence, une start-up agritech néerlandaise dont l’activité consiste à analyser les géodonnées transmises par satellite.

Pendant la durée de l’accord qui est de deux ans, Satelligence devra constituer une base de données de référence sur l’état des forêts dans les zones d’intervention des différentes filiales de Sifca en Côte d’Ivoire. Il s’agit de Siph qui cultive de l’hévéa, Palmci pour le palmier à huile et Sucrivoire qui produit et transforme la canne à sucre. « En fournissant à Sifca des informations satellitaires, la société pourra agir sur le terrain et s’engager avec les équipes locales pour anticiper les problèmes environnementaux avant qu’ils ne se matérialisent », affirme Niels Wielaard, le PDG de Satelligence. La start-up animera également la formation des employés de Sifca à l’utilisation du système de surveillance par satellite.

L’engagement « zéro déforestation » de Sifca »

L’accord de partenariat entre Sifca et Satelligence a été soutenu par le programme d’assistance technique de Proparco, une filiale de l’Agence française de développement (AFD), qui accompagne le groupe Sifca depuis 2006 à travers plusieurs financements et programmes d’assistance technique. Ce nouvel accord permettra à Sifca de réaliser son engagement « Zéro déforestation ». En juin 2020, l’entreprise agroalimentaire et le ministère ivoirien des Eaux et forêts ont signé un partenariat public-privé (PPP) pour la réhabilitation et la préservation du couvert forestier de Côte d’Ivoire.

Selon le gouvernement ivoirien, la déforestation observée en Côte d’Ivoire est l’une des plus fortes au monde. De 16 millions d’hectares de forêt dans les années 60, le pays d’Afrique de l’Ouest se retrouve aujourd’hui avec moins de 2,5 millions d’hectares, soit une couverture forestière de 11 %. Le rapport du programme de la REDD+ publié en décembre 2018 présente l’agriculture comme le premier facteur de déforestation en Côte d’Ivoire. L’activité y contribue à 62 %. Suivent l’exploitation forestière (18 %) et l’extension des infrastructures (10 %). 

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire