La grande offensive du Sénégal pour la création d’emplois au profit des jeunes

0

Le président de la République du Sénégal a réaffirmé, mercredi 7 avril 2021 lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, sa forte volonté de territorialiser l’emploi des jeunes au niveau des collectivités territoriales. Suffisant pour Macky Sall d’inviter le gouvernement à asseoir de manière dynamique la relance de l’économie nationale, conformément aux orientations du Programme d’action prioritaire (PAP2A).

Il a demandé au gouvernement d’assurer une parfaite préparation du Conseil présidentiel sur l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes, prévu le jeudi 22 avril 2021 au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio.

Le chef de l’Etat a aussi rappelé les orientations et décisions annoncées dans de son message à la Nation le 03 avril 2021, relatives à l’emploi des jeunes, selon le communiqué sanctionnant la rencontre. « Le chef de l’Etat rappelle au Conseil, les orientations et décisions annoncées, lors de son message à la Nation le 03 avril 2021, relatives à l’emploi des jeunes, notamment la mobilisation, à partir de mai 2021, de 80 milliards de FCFA pour le recrutement de 6 5000 jeunes qui vont servir dans divers secteurs (éducation, sécurité, nettoiement, environnement et cadre de vie, culture urbaine, tourisme, …) », lit-on dans le texte.

Le document ajoute qu’à cet égard, Macky Sall, « après un large échange avec les membres du Conseil sur les questions de jeunesse et d’emploi, réaffirme sa forte volonté de territorialiser l’emploi des jeunes au niveau des collectivités territoriales ».

Le chef de l’Etat a également abordé la question liée à la relance économique à travers l’amélioration soutenue de l’environnement des affaires, « appréciant positivement le taux de croissance actualisé à 1,9% en 2020 dans un contexte international de récession dû à la pandémie Covid-19 ».

Enfin, Macky Sall a invité le gouvernement à « asseoir de manière dynamique la relance de l’économie nationale, conformément aux orientations du Programme d’Action Prioritaire (PAP2A), dans une perspective d’intensification des projets de formation professionnelle, de promotion de l’entreprenariat et de création d’emplois ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire