L’Allemagne finance la conservation durable des forêts d’Afrique centrale

0

La Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) qui œuvre sans relâche pour la préservation des forêts de cette sous-région a bénéficié d’un soutien de taille. En effet, le gouvernement allemand va financer cet organe à hauteur de 80 milliards de FCFA. L’appui financier permettra à la COMIFAC de réaliser des projets liés à la conservation durable des forêts d’Afrique centrale.

C’est ce qu’a annoncé l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, Corinna Fricke. L’un des points forts ayant marqué la cérémonie d’installation des nouveaux membres statutaires de la Commission des forêts d’Afrique centrale est l’annonce de la mise à disposition prochaine d’une enveloppe de 80 milliards de FCFA par l’Allemagne, au profit de cet organisme, a-t-il dit.

«Les financements seront directement mis à disposition de la COMIFAC pour la mise en œuvre des plans de convergence, comme vous le savez, est la déclinaison opérationnelle de notre plan de convergence adopté par les chefs d’Etat africains lors de leur deuxième sommet sur la conservation et la gestion durable», a souligné Raymond Ndomba Ngoye, secrétaire exécutif de la COMIFAC.

Rappelons que, depuis 2003, le gouvernement allemand apporte son soutien dans la gestion des forêts en Afrique centrale. Ce qui fait de ce pays européen l’un des trois partenaires bilatéraux engagés dans la préservation des écosystèmes en Afrique Centrale. Les principales institutions financières agissant dans le cadre de celle-ci étant la GIZ et la Établissement de crédit pour la reconstruction (KFW). Outre les appuis financiers dont bénéficie la COMIFAC en provenance de ce pays ami, l’organisme sous-régional obtient aussi des appuis d’ordre institutionnels, organisationnels et techniques.            

Concilier les impératifs de développement économique et social avec la conservation de la diversité biologique et la gestion durable des écosystèmes forestiers, c’est l’un des objectifs de la signature d’un accord de coopération entre l’Allemagne et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale, lundi  15 juin 2020 à Yaoundé. Un accord spécifique qui concerne les 10 pays membres de la Commission.

En termes d’appuis, l’on peut d’ailleurs noter, sur le plan institutionnel, cette signature du 15 juin 2020, par Gabriela Bennemann chargée d’Affaires à l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne auprès du Cameroun et Raymond Ndomba Ngoye Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, de   l’accord de coopération au développement.

Cet accord avait pour objectifs de développer des relations sur des bases transparentes et équitables afin de satisfaire à la volonté des chefs d’État des pays membres de la Commission ; de concilier les impératifs de développement économique et social avec la conservation de la diversité biologique et la gestion durable des écosystèmes forestiers dans le cadre d’une coopération régionale et internationale bien comprise.

Enfin, sur le volet financier, l’on peut noter la signature, le 19 décembre 2019, un accord de financement d’un montant de 10 millions d’euros (soit près de 6,559 milliards de FCFA) pour la seconde phase du Programme de promotion de l’exploitation certifiée des forêts (PPECF).

A côté de cet accord l’on peut aussi noter le financement du plan de convergence de la COMIFAC de même que le programme de gestion des forêts du Bassin du Congo, qui bénéficie aussi d’un financement de la part du ministère allemand de la coopération (BMZ).

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire