Trois institutions accordent un prêt de 28 millions $ à la BMCI pour financer la transition énergétique au Maroc

0

Bonne nouvelle pour les autorités Marocaines. En effet, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le Fonds vert pour le climat (FVC ou GCF) et l’Union européenne (UE), ont accordé une enveloppe de 25 millions d’euros (28,2 millions $) à la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI) afin de soutenir la transformation écologique du Maroc.

Signalons que, dans leur course pour atteindre leurs objectifs climatiques, les pays africains ont de plus en plus besoin de financements. La plupart d’entre eux sont obligés de recourir à des prêts pour accéder aux montants nécessaires pour s’adapter aux changements climatiques ou atténuer les émissions. C’est dans ce contexte que s’inscrit ce prêt obtenu par le Maroc.

Le financement dont 23,75 millions d’euros seront fournis par la BERD et 1,25 million d’euros par le GCF sera accordé sous forme de prêts secondaires par la BMCI aux citoyens locaux, aux Petites et moyennes entreprises (PME) et aux sociétés pour les technologies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique.

La BERD a indiqué dans un communiqué publié jeudi 23 décembre 2021  que l’accord de prêt a été signé par le directeur pour le Maroc au sein de la BERD, Antoine Salle de Chou, et le directeur général de la BMCI, Rachid Marrakchi.

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans le cadre de la facilité de financement de l’économie verte (GEFF) au Maroc, qui est soutenue par le GCF, précise la même source, notant qu’un « package complet d’assistance technique, complété par des incitations à l’investissement, tous deux financés par l’UE, soutiendront la BMCI dans le déploiement du programme ».

Il s’agit de la quatrième collaboration entre la BERD et la BMCI depuis 2018. La banque marocaine qui opère dans le pays depuis 1943 propose à ses clients professionnels des « packs verts » assortis de conditions avantageuses.

Le Maroc est un membre fondateur de la BERD. Depuis 2012, celle-ci a investi plus de 3,1 milliards d’euros dans des 78 projets réalisés dans le royaume.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire