Exploration du pétrole et du gaz dans le désert occidental (Egypte) : Apache annonce une enveloppe de 3,5 milliards $

0

L’Egypte compte franchir une nouvelle étape dans la production de l’électricité et l’accès à l’énergie. C’est dans cette optique que le pays des Pharaons a mis en place un vaste programme axé sur la promotion des investissements et l’exploration de pétrole et de gaz dans le désert occidental. La mise œuvre de ce programme grandiose permettra à l’Egypte de soutenir son ambition de devenir un hub énergétique régional.

Un accord a été signé avec le producteur américain d’énergie Apache Corporation, pour 3,5 milliards de dollars, a informé le ministère égyptien du Pétrole et des Ressources minérales le 27 décembre 2021. A l’en croire, la société pétrolière américaine va investir 3,5 milliards $ dans des opérations de recherche, d’exploration, de développement et de production de certaines concessions situées dans le désert occidental.

L’accord stipule que les deux parties entendent aussi conjuguer leurs efforts pour favoriser le développement et l’efficacité opérationnelle de leurs activités existantes dans la zone. Ceci se fera grâce à la fusion des opérations sur les concessions opérées par les compagnies locales Khalda Petroleum et Qarun Petroleum. Ce sont deux sociétés qui font partie d’une joint-venture entre la société publique du pétrole, Egyptian general petroleum corporation (EGPC) et Apache.

Selon les termes de références de l’accord, cela permettra d’optimiser les capacités d’investissement des deux partenaires et surtout d’atteindre l’excellence recherchée dans le cadre de l’accord. Il faut souligner que selon le deal, des outils de recherche et de développement à la pointe de la technologie seront employés.

« Cette entente vise à favoriser plus d’investissements dans les zones de concessions dans le désert occidental et ouvre la voie à la maximisation des taux de production de pétrole brut et de gaz naturel. Ceci, en utilisant les dernières technologies appliquées dans les domaines de la recherche, du forage et de la production », a laissé entendre Tarek El-Molla, ministre égyptien du Pétrole.

Qui rappelle que le producteur d’énergie Apache Corporation opère en Egypte depuis plus de 20 ans. C’est l’un des plus gros investisseurs américains du pays avec 5,2 millions d’acres dans 24 concessions distinctes, selon une mise à jour de décembre 2020.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire