Le schéma PAFC Bassin du Congo a officiellement reconnu par le PEFC Council

0

L’Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT) a soutenu que l’année 2021 s’est terminée sur une excellente nouvelle pour le projet PAFC Bassin du Congo puisque le schéma est désormais reconnu par le PEFC Council !

« L’ATIBT est heureuse de vous annoncer que le projet de développement d’un système de certification régional adapté au contexte du bassin du Congo a franchi une nouvelle étape clef : le 9 décembre 2021, le schéma PAFC Bassin du Congo a en effet été reconnu par le PEFC Council », a indiqué, le 7 janvier 2022, l’ATIBT dans son site internet.

Trois ans se sont écoulés depuis le lancement du projet financé par le PPECF, IDH et le PEFC international. Le travail mené par l’équipe du projet ouvre maintenant la porte à l’implantation d’un nouveau système de certification de gestion durable des forêts et de chaîne de contrôle dans les pays du bassin du Congo.  Mais le projet ne s’arrête pas là : il s’agit maintenant de travailler sur la mise en œuvre du PAFC Bassin du Congo, notamment en accompagnant les entreprises dans leur démarche de certification, a précisé l’Association technique internationale des bois tropicaux.

Au cours du premier semestre 2022, une formation des auditeurs sera organisée, de même que des formations d’entreprises et une journée portes ouvertes afin de toucher le plus large public possible. En outre, des guides d’interprétation nationaux et un guide concernant les stocks de carbone et les émissions de gaz à effet de serre seront rédigés dans les prochains mois pour aider les entreprises à mieux comprendre le fonctionnement et les exigences de ce nouveau système.

Ce travail accompli a obligé Rose Ondo, présidente de PAFC Gabon d’adresser ses vives remerciements à l’ATIBT et à l’alliance PEFC. « Nous tenons à remercier l’ATIBT qui nous a permis de mettre en place un système régional de certification forestière. Merci également à l’alliance PEFC pour la reconnaissance de ce système régional, qui permettra une plus grande visibilité de PEFC en Afrique ».

A sa suite, Reine Edwige Anjembe a déclaré que « PAFC Cameroun tient à remercier le coordinateur du projet, Germain Yéné, pour son travail. Grâce à l’excellente gestion du projet, tous les différents acteurs sont satisfaits du résultat. Nous tenons également à remercier tous les acteurs qui ont participé au groupe de travail qui a créé notre système régional ».

Moctar FICOU / VivAfrik