France : Le salon de l’agriculture 2022 inauguré

0

Le président de la République française, Emmanuel Macron a inauguré ce samedi 26 février 2022 le salon de l’agriculture et s’est adressé aux agriculteurs. Une profession en pleine crise qui se réunit porte de Versailles après une année blanche.

Visiblement accaparé par la guerre en Ukraine, il a voulu rassurer des agriculteurs inquiets des hausses de prix qui pourraient se produire. Après avoir coupé le traditionnel ruban à l’entrée du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron est allé rencontrer Neige, la vache égérie de l’événement, qui a pris ses quartiers jeudi soir dans le parc des expositions de la porte de Versailles.

Rappelons que le Salon international de l’agriculture se tient jusqu’au dimanche 6 mars 2022 au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. En 2020, ils étaient 482 221 visiteurs à s’être rendu au salon de l’agriculture.             

Cette 58e édition baptisée « l’édition des retrouvailles », après l’annulation de l’édition 2021 en raison de la crise sanitaire, devrait attirer plusieurs centaines de milliers de visiteurs.

« Cette guerre durera » et « il faut nous y préparer », a d’emblée affirmé le chef de l’Etat à son arrivée ce samedi au salon de l’agriculture. Un message au monde agricole qui craint les mesures de rétorsions des exportations, notamment en raison des sanctions prises à l’égard de la Russie.

« Nous sommes en train de bâtir un plan de résilience, d’abord pour sécuriser pour nos filières nos intrants, ensuite pour bâtir des boucliers en termes de coûts (…) et apporter des réponses dans la durée », a-t-il souligné.

Expliqué aux agriculteurs les impacts attendus de la guerre en Ukraine pour le monde agricole, il laisse entendre : « ce ne sera pas sans conséquences sur l’augmentation les coûts de l’énergie, ce ne sera pas sans conséquences sur l’alimentation du bétail, son coût, peut-être même la capacité à fournir ».

Pour pallier cette situation, il est d’avis qu’il faut « accompagner (les agriculteurs) en termes de revenus, et accompagner nos compatriotes aussi sur les impacts en termes de coûts immanquablement ».

Emmanuel Macron qui s’est adressé aux responsables des filières et des syndicats agricoles a salué l’engagement des agriculteurs qui ont nourri le peuple français durant la crise du Covid-19. Pour le président de la République, il faut réinventer cette mission.

La filière agricole est en pleine crise de vocation. « On perd 100 000  agriculteurs tous les dix ans », a souligné avant l’ouverture le président du salon Jean-Luc Poulain.

Moctar FICOU / VivAfrik