Le HCR annonce plus de 660 000 réfugiés ayant fui l’Ukraine en six jours

0

Le Haut-Commissariat des réfugiés (HCR) mardi, 1er mars 2022 que plus de 660 000 personnes fuyant l’invasion russe en Ukraine ont afflué vers les pays voisins, et les chiffres augmentent de façon « exponentielle ».

A ce propos, la porte-parole du HCR, Shabia Mantoo, lors d’un point de presse à Genève a laissé entendre que « nous avons maintenant plus de 660 000 réfugiés qui ont fui l’Ukraine vers les pays voisins au cours des six derniers jours seulement ».

La crise ukrainienne se déroule littéralement à la frontière de l’Union européenne (UE) : la Pologne, membre de l’Union, est la voisine directe de l’Ukraine. Hélène Thiollet, chercheuse au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et enseignante à Science Po autour des migrations internationales chiffre : « Entre 85 et 90 % des réfugiés de guerre se trouvent dans les pays voisins de leur Nation d’origine ». De fait, les Vingt-Sept n’ont plus de pays » tampons », comme la Turquie, entre les réfugiés de guerre et eux, et vont devoir gérer ce flux humanitaire. Ce qui les pousserait, selon la chercheuse à adopter une posture plus solidaire, unie et démonstrative, faute d’alternative.

En termes clairs, la Pologne qui a déclaré son soutien indéfectible à l’Ukraine, accueille de très loin le plus grand nombre de réfugiés qui arrivent depuis le début de l’invasion russe. Au total, ils étaient 281 300, selon le décompte du HCR, soit seulement 300 de plus que lors du décompte de la matinée d lundi 28 février 2022. Sur les réseaux sociaux, les gens s’organisent, font des collectes d’argent, de médicaments, offrent des logements, des repas, du travail ou un transport gratuit pour les réfugiés.

Le Figaro rappelle qu’avant cette crise, la Pologne abritait déjà environ 1,5 million d’Ukrainiens venus, pour la plupart, travailler dans ce pays membre de l’Union européenne. La Hongrie avait accueilli 93 938 réfugiés, soit 9 500 de plus que lors du précédent décompte en début de journée de lundi, lit-on dans le décompte du HCR. Le pays compte cinq postes-frontières avec l’Ukraine et plusieurs villes frontalières, comme Zahony, ont aménagé des bâtiments publics en centres de secours, où des civils hongrois viennent proposer vivres ou assistance.

La même source ajoute que quelque 38 388 réfugiés étaient arrivés sur le territoire moldave lundi dernier. On comptait 34 361 réfugiés arrivés en Roumanie selon le HCR, soit 2 000 de plus dans la journée. Deux camps ont été mis en place, un à Sighetul, vide pour l’instant, et l’autre à Siret, dont la quarantaine d’occupants doit être transférée vers des centres d’accueil. 30 000 personnes fuyant l’Ukraine ont franchi la frontière slovaque depuis jeudi, selon le HCR. 13 940 sont entrés en Slovaquie dimanche, a annoncé lundi la police slovaque sur sa page Facebook, sans fournir de statistiques globales.

En fin, le HCR a aussi précisé que 40 759 de ces réfugiés avaient poursuivi leur route, une fois la frontière ukrainienne franchie, vers d’autres pays européens. Ce sont environ 6 000 de plus que lors du recensement précédent.

Moctar FICOU / VivAfrik