L’IPAR organise un webinaire sur « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement » : quelle contribution du monde de la recherche ?

0

En prélude au 9ème Forum mondial de l’eau, un webinaire de partage d’information et de réflexion sera organisé mercredi 16 mars 2022 de 15h à 17h 30. Cette rencontre virtuelle vise globalement à informer les chercheurs et institutions de recherche sur les enjeux du Forum mondial de l’eau et à les articuler avec des problématiques importantes pour l’Afrique. 

Selon l’Initiative prospective agricole et rural (IPAR), organisatrice du webinaire, le Forum a pour objectifs spécifiques de fournir les informations nécessaires à une bonne participation des chercheurs, institutions de recherche, et experts sur le Forum, ses enjeux, ses priorités et ses composantes ; les éléments d’une position du monde de la recherche sur les enjeux de l’eau dans ses différentes dimensions en Afrique et les modalités d’une articulation plus forte entre la production de connaissance, les données scientifiques et la mise en place d’un agenda post forum et ses applications en Afrique de l’Ouest.

Rappelons que le Sénégal accueille, du 21 au 26 mars 2022, à Dakar, le 9ème Forum mondial de l’eau sur le thème « sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». Ce Forum est le plus grand évènement sur l’eau rassemblant les différents acteurs de la communauté mondiale. Il est organisé tous les trois ans, depuis 1997 par le Conseil mondial de l’eau, en partenariat avec un pays hôte. Pour la première fois, il se tiendra en Afrique subsaharienne.

L’IPAR qui s’exprime via son site officiel relève que l’ambition du Sénégal et du Conseil mondial de l’eau est d’organiser un Forum qui apporte des réponses concrètes aux problématiques d’accès à l’eau et à l’assainissement partout et pour tous dans le monde. Elle est aussi d’engager tous les décideurs et acteurs autour d’une action collaborative pour accélérer l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. Elle est enfin de connecter le Forum aux grands agendas et engagements mondiaux, notamment les Objectifs de développement durable (ODD), l’accord de Sendai sur les risques et catastrophes naturels, l’accord de Paris sur le climat, l’agenda 2063 de l’Afrique, etc.

Ainsi le Forum abordera les enjeux globaux de l’eau pour l’homme et pour la nature, avec une tonalité africaine. Il sera contextualisé, global et de proximité, ancré sur les principaux défis de l’eau de l’Afrique et du monde entier.

Il est d’évidence que la problématique de l’eau et son corollaire, l’assainissement, relèvent d’abord de décisions politiques durables et équitables. Et c’est dans cet esprit que la 9ème édition du Forum mondial de l’eau se distingue particulièrement par une approche multi-acteurs décloisonnée, avec cependant une forte tonalité politique qui met en première ligne les chefs d’Etat, de gouvernement et des grandes institutions internationales, les ministres, les parlementaires, les autorités locales et les organismes de bassin.

En même temps, le Forum de Dakar est fondé sur une approche inclusive et décloisonnée, offrant ainsi un espace de dialogue, d’échanges et de co-construction entre toutes les catégories d’acteurs (société civile, secteur privé, le monde de la connaissance, les consommateurs, les jeunes, les femmes, etc.)

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire