Maroc : La société britannique Altus Strategies obtient un permis minier d’exploitation du projet de cuivre-argent Agdz

0

Ce qui est dans l’air est désormais officiel. En effet, la société britannique d’investissement minier, Altus Strategies Plc a annoncé mardi 12 avril 2022, avoir obtenu une licence d’exploitation de 10 ans pour son projet cuivre-argent Agdz au Maroc, situé à 14 km au sud-ouest de la mine de cuivre-argent de Bou Skour dans l’est de l’Anti-Atlas.

Rappelons qu’Agdz fait partie du portefeuille marocain qu’Altus Strategies veut céder à la compagnie Eastinco Mining and Exploration. La présence de cuivre, métal dont le prix et la demande explosent, pourrait inciter le futur propriétaire à mettre en œuvre rapidement un plan de développement de l’actif.

« La licence de 10 ans offre une sécurité d’occupation à long terme pour Agdz, où la société a découvert un certain nombre de prospects importants de cuivre et d’argent. Agdz est l’un des 14 projets marocains à vendre par Altus à Eastinco sous réserve de sa cotation proposée à la Bourse de Londres. Altus détiendra des redevances sur tous les projets marocains, une redevance sur un actif de tantale au Rwanda ainsi que 25 % du capital social élargi d’Eastinco avec des bons de souscription pour acheter jusqu’à 10 % supplémentaires », a déclaré Steven Poulton, directeur général d’Altus.

Il faut noter que le projet Agdz est encore aux premières étapes de son développement et la société n’y a encore réalisé aucune estimation de ressources minérales. Cependant, les travaux d’exploration ont déjà permis de mettre en évidence quatre prospects avec des teneurs allant de 4,82 % à 13,05 % en cuivre et 152 g/t à 189 g/t d’argent.

Une activité d’exploration plus poussée est donc encore nécessaire pour atteindre l’étape de la construction et de l’exploitation. Une tâche qui pourrait être accomplie par Eastinco Mining and Exploration, société qui recherche « activement de nouvelles opportunités d’exploration et de production sur le continent africain » pour plusieurs minéraux stratégiques, dont le cuivre.

Signalons aussi que le portefeuille marocain d’Altus est détenu à 100 % par sa filiale Aterian Resources Ltd, qui est à son tour soumise à une transaction potentielle de vente et de génération de redevances avec Eastinco Mining and Exploration PLC. L’opération reste soumise à l’achèvement par Eastinco de sa proposition d’admission à la liste standard de la Bourse de Londres. La transaction générera 14 nouvelles redevances pour Altus au Maroc et une au Rwanda.

Fidèle à son modèle économique consistant à acquérir des actifs puis à démontrer leur potentiel avant de les céder, Altus Strategies a en effet conclu en novembre 2021 un accord de vente de ses projets marocains avec cette société. Si les conditions suspensives à la clôture de la transaction sont effectivement levées dans les prochains mois, le développement d’Agdz devrait donc entrer dans une nouvelle phase.

Moctar FICOU / VivAfrik