L’Institut français de Libreville menace les forêts d’Afrique centrale

0

L’exposition itinérante « L’avenir des Forêts est entre vos mains ! », après être passée dans plusieurs capitales d’Afrique centrale, était inaugurée à l’Institut français du Gabon le 16 juin 2022, en préalable à un premier cycle de conférences sur la gestion durable de la faune, a indiqué le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) dans son site officiel.

C’est dans le cadre d’un mois dédié à la forêt, « Un mois sous la canopée », que l’Institut français du Gabon (IFG) accueillait cette exposition, inaugurée le 16 juin 2022, devant un public nombreux. Produite par l’équipe Forêts et Sociétés du CIRAD, dans le cadre du Réseau de recherche sur les Forêts d’Afrique centrale (R2FAC), l’exposition vise à sensibiliser un large public de citoyens d’Afrique centrale, dont les jeunes, en mettant l’accent en particulier  sur : la formation et la recherche, l’encadrement du secteur informel, les pratiques forestières et agricoles contribuant à lever la pression sur les forêts (agroforesterie..), l’écotourisme et autres investissements locaux pour valoriser et encourager, notamment, la consommation verte a fait valoir le CIRAD.

A la suite du message de bienvenue du conseiller de coopération de l’ambassade de France à Libreville et d’un bref discours du directeur régional du CIRAD pour l’Afrique centrale, le public, composé de partenaires et divers acteurs de la filière forêt, était invité à faire le tour de l’exposition.

« On rappellera ici que les forêts du Gabon -qui relèvent des forêts du bassin du Congo-couvrent près de 85% du territoire et sont particulièrement riches en flore, faune, biodiversité des espèces et des écosystèmes de grande importance pour les populations locales, le pays et sa sous-région », a noté le CIRAD.

Qui précise qu’à la suite de cette inauguration, un premier cycle de conférence était ouvert, une heure plus tard, par Hadrien Vanthomme, coordinateur du projet de Gestion durable de la faune sauvage (SWM) : « Les communautés rurales peuvent-elle conserver la faune par la chasse ? », sujet qui suscitait un vif intérêt et de nombreux questionnements.

L’exposition et ses conférences-débats sont envisagées dans d’autres villes du Gabon (dont Franceville), courant 2022, à travers le réseau des partenariats de l’IFG et du CIRAD.

Moctar FICOU / VivAfrik