La transformation de l’éducation au centre d’un pré sommet de l’UNESCO

0

Les rideaux sont tombés sur le Pré sommet sur la transformation de l’éducation qui est clôturé par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. Organisé à Paris du 28 au 30 juin 2022, la capitale française, par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), il a pour objectif de nourrir le Sommet de l’ONU sur le même sujet prévu le 19 septembre 2022 à New-York. Convoqué par le Secrétaire général, António Guterres en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Sommet visera à obtenir des engagements politiques et financiers pour accélérer les progrès vers la réalisation de l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4), une éducation de qualité pour tous.

Au terme de trois jours d’intenses travaux, cette rencontre internationale a refermé ses portes jeudi 30 juin 2022 en présence de la directrice générale de l’Unesco chargée de l’éducation, Stefania Giannini.

Représentant l’Afrique francophone au comité directeur de haut niveau, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, le Professeur Mariatou Koné a salué cette initiative qui vise à tirer profit et à partager les expériences en vue de l’élaboration de documents et rapports marqués du sceau de la participation collective. Une approche inclusive et participative qui lui a permis de porter la voix du continent relativement à la transformation de l’éducation.

Pour les pays et les leaders de l’éducation impliqués, cet événement offre l’opportunité de partager des initiatives phares, des bonnes pratiques et des engagements au regard de cinq pistes d’actions thématiques.

Cette transformation doit porter sur plusieurs axes notamment la révision et l’adaptation des curricula, la mise à jour des contenus pédagogiques, la formation et le renforcement des capacités des enseignants, l’évolution technologique, la volonté politique, l’investissement et bien d’autres.

L’objectif principal est de tirer parti des discussions en constante évolution sur la transformation de l’éducation, d’élaborer le contenu initial du Sommet et de générer un élan plus important avant septembre.

L’on note avec satisfaction la reconnaissance et les félicitations de l’UNESCO et des institutions internationales à la Côte d’Ivoire présentée comme modèle dans le cadre de la transformation de l’éducation et cela grâce à l’organisation des États Généraux de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (EGENA).

Selon la Ministre, les progrès réalisés dans le secteur de l’éducation en Côte d’Ivoire, en dépit de la pandémie Covid-19 sont le fruit de l’engagement et la volonté politique du Président Alassane Ouattara et du Premier Ministre Patrick Achi. Cette volonté politique se traduit en actes et en actions concrètes.

Poursuivant, elle a lancé un appel à tous notamment le secteur privé à investir ou à renforcer les investissements car l’éducation est un pilier essentiel qui permet de bâtir un environnement durable et une nation forte.

Moctar FICOU / VivAfrik