Analyse de données agricoles : Le Sénégal lance officiellement la plateforme Agridata

0

La disponibilité de données fiables issues du secteur agricole est nécessaire pour une planification efficace et un suivi des politiques de développement agricole. Cette révolution des données dans l’agriculture est un atout majeur pour la transformation du secteur en Afrique.

 La data agricole offre un gain de temps, ainsi qu’une rationalisation des coûts. Elle permet aux producteurs de bénéficier d’une traçabilité des rendements pour mieux prédire le niveau de récolte, préserver l’environnement et optimiser les ventes. C’est en ce sens que l’Agence nationale de la statistique et de la démographie du Sénégal (ANSD), en partenariat avec l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) et la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (DAPSA) avec l’appui de la Fondation Hewlett et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont lancé, vendredi 29 Juillet 2022, une plateforme Agridata. La cérémonie de lancement s’est déroulée conjointement avec la remise des prix aux chercheurs et journalistes sénégalais qui ont eu à travailler sur des sujets en rapport avec le développement agricole.

Grâce à ce projet, le Sénégal veut être le pionnier en Afrique dans le domaine de l’exploitation des données agricoles. AgriData s’inscrit dans la dynamique d’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) du secteur d’ici à 2030.

Selon Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de l’IPAR, il était important de mettre sur pied une plateforme efficace qui permettra à tout citoyen d’avoir les indicateurs sur l’agriculture de manière très simplifiée et spécifique. « Nous avons pensé qu’il était nécessaire de mobiliser l’ensemble des producteurs et des utilisateurs des données pour que l’on puisse créer cette plateforme de référence afin que tout ce que l’on y mettra soit fiable. »

« Agridata est une plateforme qui vise à rassembler des données officielles et non officielles pour permettre aux utilisateurs, à travers des indicateurs, d’accéder aux données qu’ils peuvent exploiter dans le cadre d’une recherche scientifique ou d’un article de journal », a expliqué le directeur de l’ANSD, Allé Nar Diop lors de la cérémonie de lancement.

Le patron de l’ANSD a, en outre souligné, que cette plateforme est importante, parce qu’elle permet d’avoir une « certaine exhaustivité de l’ensemble des sources de données et de livrer des indications sur l’ensemble des projets qui sont actuellement mis en œuvre et leur état d’avancement ».

La nouvelle plateforme AgriData est dédiée au partage de statistiques et de données agricoles exhaustives, fiables et actuelles, pouvant alimenter des politiques de développement agricole fondées sur des données probantes. L’objectif de ce projet est de permettre aux divers utilisateurs d’accéder plus facilement et rapidement à l’ensemble des informations statistiques agricoles produites par les acteurs ou parties prenantes, et le tout sur une même plateforme web.

C’est dans le but de contribuer à une meilleure politique de développement économique reposant sur des bases factuelles, et avec l’implication des agriculteurs et des autres acteurs de la chaîne de valeur.   

Le portail numérique aura également pour but de vulgariser l’ensemble des projets agricoles mis en œuvre au Sénégal et leur état d’avancement. « La plateforme présentera des enquêtes réalisées par des organisations nationales et internationales dans le secteur », a insisté Cheikh Oumar Bâ.

Moctar FICOU / VivAfrik