Financement des projets d’énergies renouvelables : La Banque mondiale approuve l’octroi d’un prêt de 750 millions USD au Nigeria

0

Un communiqué diffusé récemment a fait valoir que la Banque mondiale a approuvé l’octroi d’un prêt de 750 millions USD en faveur du Nigeria pour financer des projets d’énergies renouvelables. Selon le document officiel, le prêt concessionnel permettra de mobiliser plus d’un milliard de dollars de capitaux privés, ainsi que d’importants financements parallèles de la part de plusieurs institutions de financement du développement.  

Le financement qui sera décaissé par l’Association internationale de développement (IDA), le guichet de la Banque mondiale dédié aux pays les plus pauvres, servira à financer le projet Distributed Access through Renewable Energy Scale-up (DARES), dont l’objectif est de fournir à plus de 17,5 millions de Nigérians un accès nouveau ou amélioré à l’électricité grâce à des solutions d’énergie renouvelable distribuée, a souligné le document officiel.

Qui a renchéri que le prêt concessionnel doit permettre de mobiliser plus d’un milliard de dollars de capitaux privés, ainsi que d’importants financements parallèles de la part de partenaires de développement, dont 100 millions USD de l’Alliance mondiale pour l’énergie au service des populations et de la planète (GEAPP) et 200 millions USD de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

D’autres partenaires de développement contribueront également au programme, notamment l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), l’Agence allemande de développement (GIZ) et la Banque africaine de développement (BAD).

Selon le communiqué qui cite la Banque mondiale, plus de 85 millions de Nigérians n’ont pas encore accès à l’électricité alors que les entreprises et les ménages déjà connectés au réseau national sont confrontés à un approvisionnement peu fiable et insuffisant, ce qui les rend très dépendants des groupes électrogènes fonctionnant à l’essence et au diesel.        

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire